Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes (...)

Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers

Les Directives volontaires visent à apporter une sécurité foncière et un accès équitable à la terre, aux pêches et aux forêts, dans le but d’éliminer la faim et la pauvreté, de soutenir le développement durable et d’améliorer la gestion de l’environnement.

Elles ont été officiellement approuvées par le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA). L’IPAR, Think tank ouest africain a assuré la mise en œuvre du projet de dissémination des Directives Volontaires en Gambie, en Mauritanie, au Mali et au Sénégal de 2013 à 2016.

En 2014, au cours du premier atelier national sur les Directives volontaires, les acteurs de la gouvernance foncière au Sénégal avaient mis en place une plateforme nationale multipartite. Suite à ce premier atelier, l’engagement de plusieurs parties prenantes (représentants des Organisations de la société civile (OSC), du milieu universitaire, du gouvernement, du secteur privé, des collectivités locales et des organisations paysannes) a conduit à la création du COPIL qui aujourd’hui pilote le « Projet de renforcement de la diffusion et de l’opérationnalisation des Directives volontaires au Sénégal »

Et, en réponse à une demande locale et régionale croissante de nombreux acteurs du bassin du fleuve Sénégal, le Projet : « Une gouvernance foncière améliorée pour une prospérité partagée dans le bassin du fleuve Sénégal » est désormais lancé et mis en œuvre par l’IPAR et la FAO

Diffusion et opérationnalisation des Directives Volontaires au Sénégal


Dissémination des Directives par pays

Sénégal

Mauritanie

Gambie

Mali