Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Stock / Dossiers / 1 - EJMAO Fiche de projet

1 - EJMAO Fiche de projet

Nom du projet Emploi des jeunes et migration en Afrique de l’Ouest (EJMAO)
Durée Début Août 2012 - Fin Juillet 2014

Zone (s) d’intervention

Burkina Faso, Mali et Sénégal

Partenaires

CEDRES (Burkina Faso), MISELI (Mali)

Financements 

Bailleur (s) : CRDI et AFD

Montant : de 746 000 $CAD et par l’AFD pour 70 000 €.

Equipe 

Cheikh O. Ba, Selly Ba, Ibrahima Hathie, Ya cor Ndione, Aminata Niang, Madické Niang, Mariama Kesso Sow, Idrissa Wade 

But et Objectifs

Le Projet EJMAO est mis en œuvre au Burkina Faso, au Mali et au Sénégal respectivement par le CEDRES, MISELI et l’IPAR. Il vise : i) une meilleure connaissance des marchés de travail ruraux ; ii) une identification du profil des jeunes migrants et des stratégies d’insertion qu’ils développent ; et iii) la mise à disposition des décideurs politiques d’informations de base nécessaires pour une meilleure formulation de politiques inclusives permettant de relever le défi de l’emploi. 

Activités

Etat d’exécution : Durant les trois premiers semestres de mise en œuvre du projet, les équipes de recherche ont exécuté les activités suivantes : atelier méthodologique, élaboration des outils d’enquêtes, conduite des enquêtes rurales et urbaines, saisie et traitement des données. Au Sénégal, les enquêtes ont concerné 1500 ménages ruraux dont 700 dans le Bassin arachidier (départements de Fatick et Bambey), 400 dans les Niayes et 400 dans le delta du fleuve Sénégal. 500 migrants ont été enquêtés à Dakar. Des enquêtes qualitatives ont également été conduites en milieu rural et à Dakar.
PerspectivesLes données ont été déjà apurées et l’analyse est en cours. Un atelier à mi-parcours a été tenu à Bamako au mois de mars 2014. D’importantes activités sont en vue durant le premier semestre de l’année. Il s’agit entre autres, de la rédaction du rapport pays, de la restitution et de la dissémination des résultats. A l’échelle régionale, les équipes de recherche devraient procéder à l’analyse régionale, à la rédaction du rapport de synthèse régional et des notes politiques et à l’organisation de l’atelier final prévu au Burkina Faso en juillet 2014. C’est également durant cette période que les publications scientifiques seront produites. Compte tenu du retard enregistré dans la mise en œuvre (dû au temps pris dans la conception des outils d’enquêtes et au retard du financement de la composante malienne du fait de l’instabilité du pays au lancement du projet), il est envisagé de demander au CRDI une prolongation jusqu’au 31 décembre 2014 sans contrepartie financière. 

Produits et Publications

  • rédaction du rapport pays
  • restitution et dissémination des résultats niveau national
  • rédaction rapport de synthèse régional
  • restitution et dissémination des résultats au niveau régional
  • élaboration des notes politiques/policy brief
  • rédaction des articles scientifiques
  • réalisation d’un film documentaire