Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Stock / Dossiers / 4 - Atelier de planification stratégique : Engagement des OSC africaines (...)

4 - Atelier de planification stratégique : Engagement des OSC africaines dans l’Initiative sur les Politiques Foncières (Land Policy Initiative, LPI) :

Les 18 et 19 mars 2014, une quarantaine d’organisations de la société civile (OSC) africaine, les organisations paysannes et groupes de base de plus de 25 pays se sont réuni à l’hôtel Ndiambour pour une session de planification stratégique, sous la présidence du Ministère de l’agriculture et de l’équipement rural.

Organisée par Action Aid, Oxfam, Huairou Commission, International Land Coalition Afrique et CICODEV Afrique en partenariat avec le CNCR (Conseil national de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR), la session avait pour objectif de formuler la stratégie d’engagement des OSC africaines dans l’Initiative sur les Politiques Foncières (Land Policy Initiative, LPI).
L’IPAR était représenté par Monsieur Oussouby Touré, Ndeye Coumba Diouf, Mabayang Kébé, Ibrahima Ka et Joseph E. Diop.
La cérémonie d’ouverture a vu les allocutions de :
• M. Amadou KANOUTE CICODEV Afrique
• Mme Dellaphine RAUCH HOUEKPON directrice de Action AID
• M. Samba Gueye, président du CNCR
• M. Waly Diouf conseillé technique représentant le Ministre de l’agriculture et de l’Equipement Rural

L’Initiative sur les Politiques Foncières (LPI)
La LPI est une initiative de la Commission de l’Union africaine, la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) et la Banque Africaine de Développement lancée en 2006. Le Secrétariat de la LPI, basé à la Commission de l’Union Africaine à Addis Abeba se fixe comme mission d’assurer l’accès équitable à la terre pour tous les utilisateurs et la sécurisation des droits fonciers.
L’engagement des OSC organisatrices est guidé par leur vision commune de l’importance d’une politique foncière juste et équitable pour le développement de l’Afrique. 
Objectifs principal de la session de planification des OSC africaines est de définir que le succès de la gouvernance foncière, sujet sensible s’il en est un, requiert une appropriation large par tous les acteurs de la société.
La présentation de M. Oussouby Touré, après les allocutions de bienvenu et de lancement de l’atelier, a porté sur l’amplification des acquisitions de terres à grande échelle : une menace pour l’avenir de l’agriculture familiale sénégalaise.
Le deuxième jour de l’atelier a été l’occasion pour les groupes de travail de formuler un plan d’action qui doit être appuyer par le LPI. Différents plans ont été ainsi partagés et reviennent pour la plus part du temps sur la mobilisation des acteurs et l’influence des politiques nationales. Les groupes ont également travaillé sur la mise en place d’une plateforme de la société civile qui travaillera en collaboration avec LPI et tentera d’appuyer les populations vivant dans les zones à forts enjeux d’accaparement de terres. La fin de la deuxième journée a été l’occasion de travailler sur les principes établis par LPI pour inciter les pays membres à mieux gérer les acquisitions de terres à grande échelle (LSLBI). Les participants n’ont pas partagé un certain nombre de ces principes retenus par LPI. A ce titre, il a été formé un groupe qui travaillera sur les principes et d’envoyer les différentes suggestions à LPI.