Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Nouvelles de l’Ipar / Atelier de restitution de l’audit et d’élaboration des grandes lignes du plan (...)

Atelier de restitution de l’audit et d’élaboration des grandes lignes du plan d’action de l’antenne du Réseau Billital Maroobe (RBM)

2 juin 2014

Les 4 au 5 Septembre 2013 l’antenne Sénégalaise du Réseau BillitalMaroobe (RBM) a organisé un atelier de restitution de l’audit et d’élaboration des grandes lignes de leur plan d’action.

Etaient présents à cette importante rencontre outre Madame le Ministre de l’élevage, les Organisations professionnelles d’éleveurs du Burkina, de la Mauritanie en plus de celle du Sénégal, la société civile et la presse. L’atelier a été animé par Dr Oussouby Touré, personne-ressource du réseau et la modération du deuxième jour a été assurée par Dr Cheikh Oumar BA, Directeur exécutif de l’IPAR.

Cet atelier qui a regroupé les réseaux du Burkina, de la Mauritanie en plus du Sénégal a été ouvert par Madame le Ministre de l’élevage qui a cet effet a reconnu l’effectivité du lancement du processus d’élaboration du Code pastoral qui est une réponse à une vieille doléance des associations d’éleveurs du pays.

Selon Monsieur Oussouby Touré, la décision politique est à saluer. En effet, le consultant qui présentait les résultats d’un audit devant conduire à la définition d’un plan d’action pour l’antenne Sénégal du Réseau billital maroobe (Rbm), a souligné « que la complexité des enjeux du foncier pastoral ne permet pas en six mois de réaliser un consensus élargi à l’ensemble des acteurs ».

En effet estime t-il « Ce serait une catastrophe si le code était examiné par l’Assemblée nationale et qu’il soit promulgué sans que les préoccupations des éleveurs ne soient prises en compte. Ce serait un échec de cet exercice ».

A la fin de la rencontre de deux jours, les participants ont produit une déclaration dans laquelle ils invitent l’Etat à différer le délai de décembre prévu pour l’adoption du code pastoral pour permettre aux éleveurs de faire des amendements à l’avant-projet (à faire compléter par Oussouby+adjoindre la déclaration).

 La mise en œuvre opérationnelle de cette démarche se traduira par la mobilisation d’institutions de recherche, d’ONG partenaires et de consultants qui devront procéder à l’analyse critique de l’avant-projet de Code pastoral et à l’identification des pistes d’amélioration les plus pertinentes, en fin octobre 2013.

Pour plus dinformation visitez le site du Hubrural ici