Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Revue de presse / Conseil des ministres décentralisé : La grande déception se chiffre à 2500 (...)

Conseil des ministres décentralisé : La grande déception se chiffre à 2500 milliards de FCfa

25 février 2015

L’heure est au bilan pour faire le point des promesses du président Macky Sall qui a fini de faire le tour des régions du Sénégal pendant plus de deux ans. Mais ce que retiendra l’opinion, ce sont les promesses non tenues du chef de l’Etat au cours de ces réunions décentralisées, présentées comme une volonté de l’exécutif d’investir le Sénégal des profondeurs.

Ce fut d’abord à la région de Saint-Louis d’accueillir le gouvernement les 6 et 7 juin 2012. A ce jour, le lot de promesses faites par le chef de l’Etat et son gouvernement, laissent encore sur leur faim les habitants de la capitale du Nord à qui l’Etat a fait miroiter une manne financière de 306,7 milliards de FCfa, destinés à la réalisation de 46 projets au total, sur une durée de trois ans.

Dans un dossier intitulé « Leurres des promesses », le quotidien L’Observateur dresse le bilan à mi-parcours des conseils interministériels et conseils des ministres décentralisés dans les différentes régions du Sénégal. « Des tonnes de promesses, quelques kilos de réalisations », écrit le journal qui n’est pas loin de dire que les promesses de Macky Sall n’engagent que ceux qui veulent y croire.

Et de souligner les piètres réalisations du successeur d’Abdoulaye Wade, une houle dans l’océan de promesses à milliards faites par Macky Sall depuis son accession à la magistrature suprême. Une grande déception qui se chiffre en milliards de francs Cfa, 2500 milliards pour être précis.

Si Kaolack attend ses 255 milliards pour la réalisation de 5 projets phares, Matam reste optimiste avec quelques réalisations sur les 127 milliards d’investissements prévus entre 2013 et 2015. Par contre Louga compte 250 milliards de vœux pieux, alors que le montant des investissements prioritaires se chiffre à 201,9 milliards pour Tambacounda ; 447 milliards de promesses à Thiès où « Les projets de Macky croulent sous les rails ». Un peu mieux lotie, avec 360 milliards pour 54 projets prévus, Ziguinchor entrevoit « Les projets de Macky Sall (qui) commencent à sortir de terre ». Sans oublier le Fouladou (Kolda) qui attend toujours ses 204 milliards de FCfa…. Au total, 2500 milliards de FCfa annoncés dans les 10 régions depuis 2012, des promesses ou engagements dont la réalisation n’est pas pour demain. Macky peut mieux faire, semble conclure le journal.

Mercredi 25 février, 2015

Source : http://goo.gl/lR32JA