Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Revue de presse / Création d’emplois pour les jeunes et les femmes Macky décroche un prêt de (...)

Création d’emplois pour les jeunes et les femmes Macky décroche un prêt de presque 19 milliards FCFA de la BAD.

2 juin 2014

Le Conseil d’administration de la Banque Africaine de Développement (BAD) a approuvé l’accord de prêt du Projet d’Appui à la Promotion de l’Emploi des Jeunes et des Femmes (PAPEJF) pour un montant de 21 millions d’Unité de compte (UC), équivalant à prés de 18,8 milliards de francs CFA pour le Sénégal.

A cela s’ajoute une contrepartie nationale de deux milliard cinq cent million de francs CFA (2,5 milliards) traduisant l’engagement du Gouvernement du Sénégal pour une véritable promotion des jeunes. La décision a été prise au cours de sa réunion tenue ce mercredi 23 octobre 2013, à Tunis, nous dit un communiqué.
Cet accord de prêt devrait permettre de créer au moins 15 000 emplois durables et décents en milieu rural et périurbain, dont 60% de jeunes garçons et filles et 40% de femmes, et de renforcer les capacités techniques et managériales de 17 000 promoteurs. Le projet s’inscrit en droite ligne de la stratégie du Président de la République de création massive d’emplois en faveur des jeunes et des femmes.

Le communiqué indique aussi que ce choix de la chaîne des valeurs agricoles et des services permettra d’élargir les opportunités d’emploi et de création de revenus, dans les régions ciblées de Kaolack, Fatick, Thiès, de la Casamance naturelle (Ziguinchor, Kolda et Sédhiou) et de la banlieue de Dakar par une meilleure valorisation des productions et potentiels spécifiques des zones retenues,.
Ce projet devrait aider au Sénégal de se doter d’un système national sur le marché de l’emploi avec des statistiques en temps réel sur la demande et l’offre d’emploi. Ce qui facilitera la collecte et l’accès aux données sur le marché.

Le communiqué rappelle que le PAPEJF n’est pas pris en compte dans le cadre de coopération entre la BAD et le Gouvernement du Sénégal. Mais sur la demande expresse du Chef de l’Etat, le Président Macky SALL, le Président de la BAD a accepté, lors de sa visite officielle au Sénégal en septembre 2012, de réorienter des ressources financières vers l’emploi des jeunes et des femmes.