Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Nouvelles de l’Ipar / Dialogue national pour l’amélioration du système de subventions agricoles au (...)

Dialogue national pour l’amélioration du système de subventions agricoles au Sénégal

Dans le cadre du Programme d’Accompagnement des Initiatives Citoyennes de la Société Civile (PAISC) financé par l’Union Européenne, le Ministère de l’Economie des Finances, en partenariat avec le Ministère de l’agriculture et de l’équipement rural et l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR), ont organisé une table de concertation sur les subventions agricoles, le jeudi 26 mai 2016 à Dakar.

7 septembre 2016

Cette rencontre, véritable espace de dialogue et de concertation, a réuni l’Etat notamment les représentants des Ministères de l’Economie, des Finances et du Plan de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, de l’Intégration Africaine et de la Promotion de la Bonne Gouvernance, de l’Assemblée Nationale, du Conseil Economique, Social et Environnemental, de la société civile, du secteur privé (producteurs et distributeurs de semences, producteurs et distributeurs d’engrais et produits phytosanitaires, vendeurs et distributeurs de matériels agricoles etc.), des instituts de Recherches et des partenaires techniques et financiers.
Elle a été introduite par une communication de IPARqui bénéficie du soutien institutionnel de l’UE à travers le PAISC et du CRDI et dont le rapport annuel porte cette année sur la question des subventions agricoles au Sénégal. La présentation s’est basée sur les résultats de l’étude « Traçabilité et impact des subventions agricoles ». Elle a permis de mettre le focus sur les principales orientations stratégiques, les contraintes, les réussites et les échecs notés dans les subventions agricoles qui sont au cœur du débat sur l’efficacité des politiques agricoles. L’objectif visé n’était pas de prendre position pour ou contre les subventions, mais plutôt de cerner leur impact sur les performances des petites exploitations agricoles qui constituent la principale composante de l’agriculture Sénégalaise, afin de contribuer à éclairer la prise de décision politique.

Ayant affiché clairement sa volonté de faire de l’agriculture le moteur de la croissance et la première source de création d’emplois, le gouvernement du Sénégal, à l’instar de ce qui se fait dans la plupart des pays (développés, émergents ou pauvres), a opté pour une politique de subventions agricoles. A titre illustratif, pour la campagne agricole 2016/2017 qui s’annonce, 25 milliards de FCfa seront mobilisés par l’Etat du Sénégal et 7 autres milliards par le Programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest. Ainsi, il est prévu de mettre à la disposition des agriculteurs sénégalais 50 000 T de semences certifiées, 25 000 T de semences écrémées et 94 000 T d’engrais pour différents types de cultures. Pour le matériel agricole, le gouvernement prévoit de distribuer 20 000 unités pour le matériel attelé et 2 000 tracteurs pour un cout globlal estimé à 80 milliards de FCfa.

La table de concertation organisée dans ce contexte visait ainsi à favoriser l’implication citoyenne dans la gouvernance de l’action publique, afin que les orientations stratégiques des subventions agricoles soient mieux comprises, dans le but de définir ainsi un mécanisme de suivi opérationnel pour l’application des solutions d’amélioration des pratiques et l’évaluation des impacts des subventions.

LE RAPPORT ANNUEL SUR L’ÉTAT DE L’AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL AU SENEGAL : Subventions des intrants agricoles au Sénégal : Controverses et Réalités

Un Plateau Télévisé avait été enregistré à la RTS, animé par Abdoulaye Barry avec comme invités :

· M. Youssou Diallo, conseiller technique au Ministère de l’Agriculture et de l’équipement Rural et PCA de SUNEOR
· M. Oumar Sané, Directeur de l’agriculture
· M. Saliou Sarr, coordonnateur technique des programmes à l’ASTRODEB
· M. Hamidou Diop, Maire de la Cde Ndiamé Escale
· Dr Ibrahima Hathie, Directeur de recherche à l’IPAR
Et malheureusement n’a jamais connu une diffusion, pour des raisons (X)

Revue de presse :

JT RTS : Reportage sur la table de concertation sur Subvention agricole au Sénégal

Sud Quotidien  : SUBVENTIONS AGRICOLES AU SÉNÉGAL : Quant l’Etat enrichit les opérateurs économique au détriment des agricultures

Lejecos.com : Agriculture : Une étude de l’IPAR déplore la main mise des gros producteurs sur les subventions agricoles au Sénégal.

Le Soleil Business : Subventions agricoles au Sénégal : controverse autour d’un système favorable aux gros producteurs

Walf-groupe.com / Subventions agricoles : des manquements graves relevés dans le système