Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Nos publications / Études et recherches / Diversité et dynamique des agricultures ouest-africaines : illustrations (...)

Diversité et dynamique des agricultures ouest-africaines : illustrations concrètes des mutations en cours

À écouter la plupart des décideurs régionaux, le salut réside dans la promotion des grandes exploitations commerciales. L’agro-business constituerait l’alternative capable de produire suffisamment et de satisfaire ainsi les objectifs prioritaires nationaux (revenus, devises, emplois, etc.).

Toutefois, la dualité apparente que les pouvoirs publics entretiennent entre agriculture familiale et agro-business cache une grande diversité. Contrairement à des pays d’Amérique latine comme le Brésil, le modèle des grandes plantations est loin d’être dominant en Afrique de l’Ouest. Les agricultures régionales sont surtout familiales. Mais le désengagement des États et la libéralisation ont induit des recompositions économiques dont l’une des manifestations est l’émergence d’une « agriculture d’entreprise ».

Dans ce cadre, cet article développe cinq études de cas afin d’illustrer la diversité des agricultures ouest-africaines et les mutations qu’elles subissent ou qu’elles
provoquent :
◆ Les trois premiers cas sont centrés sur le département de Dagana au Sénégal. Ils montrent comment, dans un espace géographique relativement petit, les conditionsagro-écologiques, aussi bien que la nature et l’intensité
des investissements publics peuvent induire des trajectoires et des modalités d’adaptation très différentes selon les exploitations agricoles.
◆ Le cas du Bénin prouve les capacités d’innovation locales lorsque des conditions minimales sont réunies (echerche, appui – conseil, opportunités) et révèle les évolutions possibles, notamment vers un « type d’agriculture
d’entreprise ».
◆ Le cas de la région de Diéma au Mali met en lumière une autre forme d’adaptation des ménages agricoles et ruraux face aux conséquences des aléas climatiques et à la détérioration de la base productive : ce sont l’exode

Nous vous proposons en téléchargement l’article produit par le Dr Ibrahima Hathie et le Dr Cheikh Oumar BA, respectivement, directeur de recherche et directeur exécutif de IPAR Il est publié aux Editions Le Déméter et est intitulé : « Diversité et dynamique des agricultures ouest-africaines : illustrations concrètes des mutations en cours . »