Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

A l’instar des pays africains, le Sénégal est confronté aux défis liés à la transition démographique et économique, à l’emploi et aux enjeux de la migration. La croissance démographique qui se poursuivra jusqu’en 2025 pourra constituer une opportunité comme elle peut se révéler un risque auquel le pays devra faire face.
Ce « bonus » démographique est en effet une opportunité majeure pour la croissance économique. Cependant, il pose également la question centrale de l’emploi et des secteurs d’absorption pour les nouveaux actifs.

Au vu de la structure économique actuelle, comment absorber les 200.000 nouveaux actifs annuels ? Le développement industriel sera lent. Il existe des opportunités dans les services haut de gamme, mais le niveau de formation constitue une contrainte forte. De plus, les migrations internationales et les transferts sont limités par l’environnement géopolitique.

Les changements démographiques en cours, les défis de l’emploi qui en résultent et l’impasse migratoire actuelle posent avec acuité les enjeux de développement économique et social. La place qu’occuperont le secteur agricole et le monde rural dans les politiques publiques au cours des 20 prochaines années déterminera en grande partie les grands équilibres économiques, sociaux et politiques du pays.
Les thématiques prioritaires de cet axe couvriront les sujets suivants :

  • Contribution du secteur agricole à la création d’emploi ;
  • Performances des types d’agriculture (agro-business, entreprenariat et agriculture familiale) en termes d’emploi ;
  • Migrations, emplois et investissement dans l’agriculture ;
  • Urbanisation et dynamiques rurales.