Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Revue de presse / Foire Internationale de l’Agriculture et des Ressources Animales (FIARA) : (...)

Foire Internationale de l’Agriculture et des Ressources Animales (FIARA) : La diversité et la qualité des produits agricoles magnifiées par Papa Abdoulaye Seck

2 avril 2015

En parcourant, hier, les différents stands de la 16ème édition de la Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (Fiara), le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a salué la diversité et la qualité des produits agricoles sénégalais. « C’est la preuve que notre agriculture est en train de se métamorphoser », a-t-il estimé.

Accompagné du secrétaire d’Etat en charge des Organisations paysannes, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck, a fait, hier, un détour à la Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (Fiara). C’est au pas de charge que le Dr Seck a visité les stands ouverts pour la circonstance au Cices. Au terme de sa visite, le ministre a salué la diversité et la qualité des produits agricoles sénégalais. Selon lui, « on peut, sans risque de se tromper, soutenir que l’agriculture sénégalaise est en train de subir une véritable métamorphose qu’on peut repérer à travers plusieurs dimensions ». Il a cité la diversité et la qualité de la production mais aussi le professionnalisme des acteurs ruraux. Par ailleurs, Papa Abdoulaye Seck a plaidé en faveur d’un actionnariat rural dans lequel chaque acteur va assurer sa parcelle de responsabilité dans les chaînes de valeur.
Il a mis en relief le rôle du Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (Cncr, maître d’œuvre de la Fiara) qui, à son avis, est en train de jouer sa partition dans la transformation de notre agriculture et la coopération établie avec son département. Le Cncr, a-t-il avancé, a fait une contribution remarquable dans le Plan Sénégal émergent (Pse) à travers le Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (Pracas).
A cet effet, le ministre a rappelé la nécessité de bâtir des organisations fortes pour une agriculture plus forte. « Sans des organisations professionnelles fortes qui prennent en charge leur destin, il n’est pas possible de construire une agriculture forte », a affirmé Papa Abdoulaye Seck. Aussi, il n’a pas manqué de souligner « la dimension de plus en plus grandissante de la Fiara, un événement qui, d’année en année, s’internationalise ».

Seydou Prosper SADIO 
02 APRIL 2015

Source : http://goo.gl/D0jIw8