Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Nouvelles de l’Ipar / Forum international des jeunes francophones

Forum international des jeunes francophones

10 octobre 2014

Le lancement du Forum International des Jeunes Francophones : l’avenir en face, s’est déroulé ce jeudi 9 octobre 2014 sous le haut patronage du Ministère de la Jeunesse du Sénégal à l’hôtel Ngor Diarama à Dakar. Ce forum est organisé par le Conseil National des Jeunes au Sénégal (CNJS) en partenariat avec l’agence nationale de la francophonie (OIF), l’IPAR, UNFPA, ANPEJ, CONFEJES.
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des activités préparatoires du 15 ème sommet de la Francophonie qui se tiendra du 29 au 30 novembre prochain et dont le thème porte sur « Femmes et Jeunes en francophonie : Vecteurs de Paix ; Acteurs de Développement ».
L’objectif du forum est d’apporter la contribution des jeunes aux problématiques de développement des pays francophones. En effet, lors des sessions de débats sur l’agriculture et les Technologies de l’Information et de la Communication, plus d’une vingtaine de projets innovateurs ont été présentés par les jeunes. Des projets de créations d’emplois des jeunes, de protection de l’écosystème, de production de produits locaux, de création d’application mobile et de plates formes TIC d’échanges d’informations relatives à la production, à la géolocalisation et à la tarification agricole.
Lors de ces débats houleux, il est ressorti que la jeunesse francophone devrait mieux s’impliquer dans le processus de création d’emploi en entreprenant des initiatives novatrices. Nombreux jeunes ont soulevé le problème de financement qui est souvent la cause de l’abandon de beaucoup de projets de jeunes. Heureusement plusieurs projets présentés ont précisé des méthodes et moyens en vue de favoriser l’obtention d’un financement notamment à travers la participation aux appels à projets nationaux et internationaux et à la cotisation participative des populations concernées.
Il est également ressorti lors de ces échanges, plusieurs recommandations notamment que l’agriculture ne devrait plus être considérée comme un métier rural et à faible revenu en Afrique. Que les gouvernements devraient soutenir l’acquisition des parcelles par les jeunes et garantir une assurance maladie et de retraite en vue de valoriser et d’inciter plus de jeunes à évoluer dans le secteur de l’agriculture. Il serait aussi intéressant de créer des formations et un cursus scolaire afin de contribuer au renforcement de capacité dans les domaines des TIC et de l’agriculture.
Pour terminer les jeunes ont émis le souhait de se battre avec les moyens disponible tout en étant ambitieux et optimise dans la réalisation de leur initiative.
Assetou Diarra
Mali

Source : http://www.paroleauxjeunes.org/index.php/27-actualites/119-forum-international-des-jeunes-francophones