Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / L’IPAR dans la presse / L’état des lieux de l’agriculture et de la sécurité alimentaire au menu d’une (...)

L’état des lieux de l’agriculture et de la sécurité alimentaire au menu d’une rencontre du CIP/UEMOA

11 décembre 2015

Dakar, 7 dec (APS) – Le Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest-africain (CIP/UEMOA) va faire l’état des lieux de l’agriculture et de la sécurité alimentaire dans l’espace communautaire, plus d’une décennie après la mise en œuvre de la Politique agricole de l’Union (PAU), a indiqué, lundi à Dakar, le président de l’inter sous comité du CIP, Jérémie N’Gouan.

Les objectifs, les principes directeurs, les axes et instruments d’intervention de la PAU ont été adoptés par la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union, en décembre 2001.

‘’Plus d’une décennie après la mise en œuvre de la Politique agricole de l’Union, le CIP/UEMOA va faire l’état des lieux de l’agriculture et de la sécurité alimentaire’’ en allant au-delà des statistiques quantitatives et en suscitant un débat sur les investissements dans l’agriculture au sein de notre Union’’, a-t-il dit.

Jérémie N’Gouan procédait ainsi à l’ouverture du séminaire du CIP/UEMOA sur le ‘’ financement de l’agriculture dans l’espace UEMOA’’. L’atelier qui réunit deux sous-comités, notamment celui des politiques économiques, financières et monétaires et celui des politiques fiscales, douanières et commerciales va durer 4 jours.

Au menu de cette rencontre, il sera question, selon lui, de la mise en œuvre des politiques liées à l’agriculture et de leur cohérence avec les autres politiques sectorielles de l’Union, de la part des ressources allouées par les pays à l’agriculture, et du degré de vulnérabilité des populations face à la récurrence des crises alimentaires.

Des experts dans le domaine de l’agriculture, notamment Amadou Mbodj, responsable du Fonds régional de développement agricole, à la commission de l’UEMOA et le Dr Cheikh Oumar Bâ, directeur exécutif de l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR) du Sénégal vont prendre part à cette rencontre, a annoncé M. N’Gouan.

Les experts vont exposer sur la PAU, le Fonds régional de développement agricole (FRDA), l’Etat de financement de l’agriculture dans l’Union, l’impact des politiques agricoles sur les producteurs et les populations ainsi que l’expérience du Sénégal en matière de financement de l’agriculture, a-t-il poursuivi.

Il a également rappelé que dans le cadre de la PAU comme dans celui de la Politique agricole commune de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la plupart des Etats membres de l’UEMOA se sont engagés à allouer 10% de leur budget national à l’agriculture, conformément aux engagements pris par les chefs d’Etat africains en 2003, à Maputo.

Le CIP/UEMOA est un organe de contrôle parlementaire de l’Union, installé solennellement le 27 mars 1998 à Bamako. Il contribue, par le dialogue et le débat, aux efforts d’intégration de l’Union’’, lit-on dans un document remis aux journalistes.
AAN/ASG.

Source : http://www.aps.sn/actualites/economie/agriculture/article/l-etat-des-lieux-de-l-agriculture-et-de-la-securite-alimentaire-au-menu-d-une-rencontre-du-cip-uemoa