Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Nos Publications / Documents de travail / Le Financement Mixte dans les processus de planification nationale et les (...)

Le Financement Mixte dans les processus de planification nationale et les ODD dans les pays en voie de développement

En 2017, Southern Voice a commencé à explorer l’utilisation de la finance mixte dans le cadre de stratégies de financement du Programme à l’horizon 2030 dans les pays en voie de développement, en lien avec Fonds d’équipement des Nations Unies (FENU) et la Fondation de l’Organisation des Nations Unies.

Dans ce contexte, quatre études de cas de pays, accompagnées d’un document de synthèse, ont été menées au Bangladesh, au Népal, au Sénégal et en Ouganda. C’étaient des intrants aussi pour le rapport du FENU intitulé « Financement mixte dans les pays les en voie de Développement », publié au Novembre 2018.

La présente étude constitue une analyse large de l’application de la finance mixte au Sénégal. Elle examine les circonstances et les conditions dans lesquelles l’instrument du financement mixte permet de mobiliser des investissements dans des projets et programmes susceptibles de promouvoir la mise en œuvre et l’opérationnalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD). L’étude offre aux pays en voie de développement des recommandations concrètes pour faire du financement mixte, un instrument de financement nouveau et innovant.

Southern Voice est un réseau de plus de 50 think tanks d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. Depuis sa création en 2012, il a servi de plate-forme ouverte. Le réseau accompagne des pays du Sud dans les débats sur le Programme à l’horizon 2030 et les ODD, afin de contribuer remédier à "l’asymétrie des connaissances" et au "déficit de participation".

Une publication de Dr. Seydina Ousmane Sène, Phd, Chercheur économiste sénior à l’IPAR