Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Revue de presse / Les membres du REJOGOF capacités par la CNRF

Les membres du REJOGOF capacités par la CNRF

Ils étaient une quinzaine de journalistes de la presse écrite, de la télévision et des radios « mainstream » et communautaires, tous membres du Réseau des journalistes sur la gouvernance foncière (REJOGOF) à participer à l’atelier de partage sur le processus de réforme foncière au Sénégal.

16 mars 2016


La rencontre a été organisée, samedi dernier 12 mars à Dakar, par la Commission nationale de réforme foncière (CNRF). « L’objectif de cet atelier départemental de Dakar est d’assurer la mise à niveau des journalistes qui interviennent sur le foncier, sur le processus en cours afin de relayer l’information en direction de l’opinion publique », a signalé Pr Moustapha Sourang, président de la CNRF. Il a révélé, en même temps, une volonté d’établir « un mécanisme d’échanges et de collaboration entre la CNRF et le REJOGOF ».

Le conclave était aussi l’occasion de « partager, avec les journalistes, la méthodologie de conduite du processus et l’état d’avancement des activités ». Pr Moustapha Sourang en a profité pour démentir la rumeur selon laquelle la CNRF avait déjà remis son rapport au président de la République, Macky Sall. Oussoubi Touré, membre de la Commission technique de la CNRF, a aussi démenti cette rumeur, même s’il reconnait que ce n’est presque plus qu’une question de quelques semaines. Il s’exprimait sur la méthodologie de conduite de la réforme et l’état d’avancement du processus.

Pour sa part, faisant une présentation sur les finalités et les enjeux de la réforme, Pr Abdoulaye Dièye, lui aussi membre de la Commission technique de la CNRF, a rappelé les obsolescences et les insuffisances constatées dans la loi relative au Domaine national, mais également les textes régissant le domaine de l’Etat, qui ont précipité la nécessité de conduire cette réforme et le besoin urgent de définir une nouvelle politique foncière adaptée aux nécessités de développement. « Pour prendre en charge cette préoccupation, a-t-il signalé, le gouvernement du Sénégal a mis en place, par décret n°2012-1419 du 6 décembre 2012, la Commission nationale de réforme foncière (CNRF) ».

Auparavant, Amadou Salif Tall, président du REJOGOF, s’est félicité de cette initiative qui est « une mise à niveau qui aidera les membres du réseau à mieux comprendre le domaine foncier et ses enjeux ». Aussi a-t-il rappelé la participation du REJOGOF au Forum Foncier Mondial tenu du 12 au 16 mai 2015 à Dakar.

Source : http://www.sudonline.sn/les-membres-du-rejogof-capacites-par-la-cnrf_a_28965.html