Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Que faisons-nous ? / Mise en débat / NEGOS-GRN : atelier de partage des résultats et stratégies

NEGOS-GRN : atelier de partage des résultats et stratégies

Du 5 au 7 décembre 2011, le Groupe d’Etudes et de Recherches en Sociologie et Droit Appliqué, GERSDA, en partenariat avec le GRET, a organisé un atelier de partage des résultats et stratégies du Programme « Désertification et gestion décentralisée et démocratique des ressources naturelles en Afrique sahélienne »

Ont pris part part à cet atelier, outre le GERSDA (organisateur), le GRET, qui assure la coordination du projet et les équipes des trois pays d’intervention du programme : le Mali, le Sénégal et le Burkina Faso.

L’IPAR était représentée par Cheikh Oumar BA, Directeur exécutif et par ailleurs coordonnateur scientifique du laboratoire de recherche, et Oumou Kaltom SOUGOU, Chargée d’enquêtes pour le programme Negos-RN.

Les thématiques proposées à la réflexion des participants s’articulaient autour de :

  • La renégociation des affectations d’espace ;
  • La mise en place d’une réglementation de l’accès aux ressources naturelles dans un contexte multi-acteurs ;
  • La reconnaissance et la formalisation juridique des droits fonciers locaux ;
  • La création des droits exclusifs pour une communauté locale sur une ressource particulière : le cas des marchés ruraux de bois. Les résultats des travaux ont permis la mise en commun de quelques repères pour appuyer la négociation des règles de GRN. Plus précisément, cela permettra de mieux identifier les éléments pour une meilleure prise en compte des enjeux d’une gestion locale décentralisée dans les politiques nationales et promouvoir des démarches plus pertinentes. Il a aussi permis d’orienter les travaux des équipes NEGOS pour la dernière année de mise en œuvre du programme (2012).


Pour rappel, le Programme « Désertification et gestion décentralisée et démocratique des ressources naturelles en Afrique sahélienne » (Negos-GRN) est un programme de recherche et d’action qui est mis en œuvre dans trois pays du Sahel : le Sénégal, le Mali et le Burkina Faso. Il se particularise par son montage institutionnel qui allie, dans chacun des pays, un laboratoire de recherche et une organisation dédiée à l’opérationnalisation. Au Sénégal, l’IPAR est chargée de la recherche et l’ONG Enda Graf Sahel de l’opérationnalisation, par le biais de ses entités GRAIM et EVE.

Visiter le site de Negos-GRN