Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Revue de presse / Papa Abdoulaye Seck invite les acteurs à adhérer à la vision agricole de (...)

Papa Abdoulaye Seck invite les acteurs à adhérer à la vision agricole de l’Etat

21 juillet 2014

Kaffrine, 20 juil (APS) – Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck, a invité, dimanche à Gniby (Kaffrine), les producteurs, opérateurs et autres journalistes, à adhérer à la nouvelle vision gouvernementale destinée à moderniser le secteur et booster les rendements agricoles.

’’Le gouvernement est en train de dérouler une stratégie de rupture pour améliorer le secteur de l’agriculture. Et il serait important que tous les acteurs collent à cette nouvelle vision qui appelle nécessairement une évolution des mentalités’’, a indiqué M. Seck.

En compagnie de techniciens, d’opérateurs stockeurs, d’administratifs, etc., il a visité des parcelles de mil et d’arachide aux villages de Ségrésecco et de Gniby. Il a également partagé avec les producteurs les mesures prises par le gouvernement pour améliorer les rendements agricoles et leurs revenus.

’’Aujourd’hui, le Sénégal est le seul pays du Sahel qui à avoir diminué le prix de cession de l’engrais parce que son gouvernement est conscient des difficultés que rencontrent les producteurs’’, a souligné M ; Seck.

’’Après la baisse du prix d’achat de l’engrais, le gouvernement a consenti d’injecter plus 13 milliards francs CFA pour la mise à disposition de 99.000 tonnes dans le monde rural’’, a souligné Papa Abdoulaye Seck.

’’Cette capacité gouvernementale d’anticipation a produit une réflexion qui a abouti à la mise en place d’un programme niébé d’un coût estimé à plus d’un milliard pour parer à d’éventuels risques de turbulences climatiques’’, a soutenu M. Seck.

’’En plus de cela, nous avons jugé opportun de mettre sur orbite un programme annuel d’équipement du monde rural avec un premier jet de 16.800 unités valant pas moins de 5 milliards’’, a ajouté le ministre qui a salué la bonne tenue par Fatma Thiam Dieng de la Commission de cession des intrants de Gniby.

’’Le Sénégal n’a pas connu un programme d’équipement en matériel agricole du monde rural depuis 1980’’, a souligné M. Seck.

Il a ainsi invité les producteurs ’’à ne pas se bousculer car il y en aura suffisamment pour tout le monde’’.

A Mansour Sarr, propriétaire d’une parcelle de 60 ha d’arachide au village de Bondié Samba qui réclamait plus d’engrais, des tracteurs, etc., le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a expliqué les critères de distribution des intrants avant d’entrevoir la possibilité d’augmentation.

S’agissant des tracteurs qui ne sont pas encore arrivés, le ministre a demandé à postuler et attendre.

Enfin, au terme de sa tournée dans les régions de Kaolack et de Kaffrine, le ministre, qui a été témoin de la pluie du samedi soir, a multiplié des prières pour de bonnes averses et un bon hivernage.

source : http://www.aps.sn/articles.php?id_article=131155