Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Que faisons-nous ? / Recherche / Transformation structurelle de l’agriculture / Perception des éleveurs pastoraux sur l’assurance indicielle bétail au Sénégal (...)

Perception des éleveurs pastoraux sur l’assurance indicielle bétail au Sénégal : Le Rapport de l’étude

La présente étude entre dans le cadre du dialogue politique autour de la question de l’assurance indicielle bétail pour l’élevage pastoral et agro-pastoral au Sénégal. Elle est développée par IPAR et financée par le gouvernement Britannique dans le contexte du programme BRACED pour la résilience.

Cette étude fait suite à une table ronde organisée par le programme BRACED en Mai 2019, en collaboration avec la Compagnie Nationale d’Assurance Agricole du Sénégal (CNAAS) pour échanger sur le bilan des avancées sur ce thème au Sénégal. L’une des principales recommandations qui étaient clairement identifiées lors de cet atelier était la nécessité d’étudier les perceptions des éleveurs sur l’assurance bétail en général et l’assurance indicielle bétail en particulier.

En effet, en 2018, sept années après son introduction en 2012, le nombre de polices d’assurance agricole indicielle vendues au Sénégal a été presque multiplié par dix. Ces performances, conjuguées aux percées récentes de l’assurance indicielle, mais cette fois dans le domaine du pastoralisme en Afrique de l’Est et en Mongolie, nourrissent l’ambition des acteurs sénégalais de tester un pilote pour l’assurance indicielle bétail dans le pays. Dans un contexte de risques climatiques tels que les fortes pluies qui sont tombées dans la zone sylvo-pastorale, à Dolly notamment, le 27 Juin 2018, causant la mort de milliers de bêtes, nous constatons une volonté politique manifeste de faire de sorte que la Compagnie Nationale d’Assurance Agricole du Sénégal (CNAAS) puisse couvrir ce type de risque pour les éleveurs pastoraux.

C’est dans la continuité des différentes activités du dialogue politique autour de l’assurance indicielle pour l’élevage pastoral et agro-pastoral qu’une étude empirique a été entreprise par IPAR, la CNAAS et le programme BRACED sur la perception des éleveurs sur l’assurance indicielle bétail pour l’élevage pastoral et agro-pastoral.

Son objectif était de fournir une appréciation représentative de la perception des éleveurs sur l’assurance bétail en général et une potentielle assurance indicielle bétail en particulier. Pour se faire, différentes offres d’assurance possibles ont été proposées aux éleveurs pour leur permettre de se prononcer sur les montants qu’ils sont prêts à y investir. La méthode d’évaluation contingente fut utilisée à travers une enquête quantitative auprès de 300 ménages qui couvrent cinq départements dans la zone agro-sylvo-pastorale au Sénégal. Les questions de recherche et outils de collecte de données ont été préparés avec les la CNAAS et les représentants locaux des associations et organisations d’éleveurs à travers des interviews suivi d’un atelier de travail. Enfin les résultats obtenus ont fait l’objet de discussions par les principaux acteurs dont le Ministère de l’Elevage à travers un atelier de partage organisé le 14 Août 2019 à Dakar.

Résumé éxécutif-perception des éleveurs sur l’assurance indicielle bétail au Sénégal
— 
Rapport de l’étude "Perception des éleveurs pastoraux sur l’assurance indicielle bétail au Sénégal"


Le programme BRACED, financé par la coopération britannique (DFID), soutient les communautés vulnérables aux phénomènes climatiques extrêmes au Sahel, en Afrique de l’Ouest, en Afrique de l’Est, en Asie du Sud et du Sud-est. Il vise à renforcer leur résilience via des projets de développement local mis en oeuvre par des partenaires de la société civile et promouvant des méthodes de réduction des risques de catastrophes et d’adaptation au changement climatique