Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Ressources utiles / Politique générale / Plan d’Action Foncier pour la gestion des ressources naturelles du Sénégal, (...)

Plan d’Action Foncier pour la gestion des ressources naturelles du Sénégal, Unité de politique agricole

Ministère de l’agriculture - Octobre 1996

L’économie sénégalaise a connu depuis l’indépendance plusieurs phases d’évolution marquées par des mutations structurelles importantes ainsi que des variations sensibles et inégales de ses niveaux de performance suivant les secteurs. Les résultats économiques ont été affectés (périodiquement ou durablement) par divers facteurs exogènes, d’ordre politico-économique (liés à la politique internationale, aux conditions du marché mondial) ou d’ordre naturel, (résultant des fluctuations climatiques et des invasions de prédateurs des cultures).

A côté de ces phénomènes exogènes, il y a eu les effets de facteurs internes, découlant principalement des options et stratégies de développement économique initiées, des politiques institutionnelles adoptées, de la conception et de la gestion des programmes de développement ou encore, de la forte croissance démographique et de problèmes d’ordres politique et social.

Ces deux groupes de facteurs ont eu pour effets, d’un côté, la baisse des cours mondiaux des produits exportés, la suppression des prix préférentiels à l’exportation, le renchérissement des produits importés (détérioration des termes des échanges) et de l’autre, la forte instabilité de la production nationale face à une demande croissante. Ils ont au total affecté négativement les efforts de développement et créé d’importants déséquilibres de la balance des paiements.