Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Revue de presse / Population et développement : Le directeur de l’Enseignement supérieur prône (...)

Population et développement : Le directeur de l’Enseignement supérieur prône un système de recherche plus performant

2 juin 2014

L’Institut de recherche pour le développement (Ird) célèbre, depuis hier, le cinquantenaire de son observatoire de population et de santé basé à Niakhar (région de Fatick). A l’occasion, le gouvernement a été invité à travailler davantage pour la promotion d’un système national de recherche plus performant centré sur des études thématiques, comme la fécondité, la mortalité ou les migrations.

Le symposium scientifique qui se tient, depuis hier, sur la population et le développement a été l’occasion, pour le Pr. Oumar Sock, directeur de l’Enseignement supérieur, d’affirmer l’ambition des pouvoirs publics à participer à l’émergence d’un système national de recherche de qualité. Il s’agira ainsi de s’inspirer de l’exemple de l’observatoire de population et de santé de Niakhar, témoin d’une riche histoire scientifique et humaine ayant permis d’effectuer avec succès un suivi sanitaire, démographique, économique, social et environnemental sur plus de deux générations.

Pour le directeur régional de l’Institut de recherche pour le développement (Ird), Yves Duval, Niakhar dont la population est passée de 24.000 habitants en 1983 à 44.000 de nos jours, est un lieu privilégié d’études et de recherche sur la santé, la démographie ou les changements climatiques. L’Ird se réjouit d’ailleurs du fait que, depuis plusieurs années, cette zone de recherche a enregistré une baisse de la mortalité infantile, l’avènement des Tic, mais aussi une explosion démographique sans précédent. Des résultats corroborés par des essais cliniques satisfaisants portant sur les vaccins contre l’hépatite, la rougeole, la coqueluche, la méningite de même que la lutte contre le paludisme.

La station de Niakhar est l’un des plus anciens systèmes de suivi démographique et de santé en Afrique. De son côté, le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, le Pr. Saliou Ndiaye, s’est engagé à poursuivre la mutualisation des efforts entre l’Ucad et l’Ird. L’objectif étant d’approfondir la valorisation en commun des résultats de la recherche. Le soutien financier matériel et institutionnel de l’Ird en direction de l’Université de Dakar est largement apprécié par le recteur qui a salué la volonté de cet institut de résoudre, de manière durable, la lancinante question de l’employabilité des diplômés de l’Ucad.

Un hommage appuyé a été rendu aux chercheurs français Pierre Cantrelle et Michel Garenne pour leur participation « remarquable » au rayonnement de l’observatoire situé au cœur de la région naturelle du Sine-Saloum.

 

Source : http://lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=36680:population-et-developpement-le-directeur-de-lenseignement-superieur-prone-un-systeme-de-recherche-plus-performant&catid=140:actualites