Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Que faisons-nous ? / Formation / Doctoriales / Première édition des Doctoriales de l’IPAR sur le thème de « la recherche en (...)

Première édition des Doctoriales de l’IPAR sur le thème de « la recherche en matière foncière »

Cette première édition consacrée à la recherche en matière foncière, organisée par l’IPAR le 19 juillet 2018 aux Résidences Mamounes, en partenariat avec des chercheurs de l’Université Gaston Berger de Saint Louis, l’Université de Droit de Bamako et l’Université de Conakry, a vu la participation d’une vingtaine de doctorants encadrés par une équipe pluridisciplinaires de Professeurs chercheurs et d’experts fonciers.

L’IPAR cherche à travers les doctoriales à rapprocher les doctorants et les organisations de recherche. Elle propose une formation-action pendant laquelle des équipes pluridisciplinaires de doctorants apporteront un regard neuf sur des problématiques soumises.
Ces séminaires se veulent, pour le doctorant, un temps de réflexion sur ses compétences et son projet professionnel, et un lieu d’échanges avec les différents acteurs du monde de la recherche. Il devrait permettre aux futurs docteurs de prendre conscience des atouts d’une formation par la recherche en lui faisant découvrir la richesse et la diversité des thématiques.

Cette 1ère édition portant sur le foncier vise à apprendre aux doctorants à construire positivement leur doctorat comme une étape vers le monde de " l’après-thèse ". Sensibilisés aux perspectives que leur offrent leurs compétences, ils réussiront leur insertion professionnelle. Ils s’appuieront sur leurs initiatives personnelles mais aussi sur celles que leur école doctorale et les organisateurs des Doctoriales leur proposeront, avec le soutien de leurs partenaires, des opportunités de finalisation de leurs travaux académiques et à l’insertion socio-professionnelle.

Il s’agissait plus spécifiquement de :

  • Permettre aux futurs docteurs de se confronter à la complexité de différents mondes professionnels et de développer leur adaptabilité et leur capacité à répondre à des questions opérationnelles.
  • Apporter aux organisations une plus-value originale sur un projet opérationnel innovant ou avec enjeu stratégique réel mais également acquérir une meilleure compréhension pratique des compétences des doctorants et docteurs.

Tout au long de cette formation, les doctorants ont ainsi identifié leurs potentialités, valoriser leurs compétences, travailler en équipe, explorer leur potentiel d’innovation et de créativité mais surtout réfléchir sur leur avenir professionnel.

Étaient présent à ces premières doctorales de l’IPAR :

  • Pr Ibou SANE, université Gaston Berger de Saint Louis
  • Pr Moustapha DIOP, Université de Conakry, Guinée
  • Pr Moustapha NGAIDO université Cheikh Anta Diop de Dakar
  • Pr Samba TRAORE université Gaston Berger de Saint Louis
  • Pr Samba Mbaye université Gaston Berger de Saint Louis
  • Dr cheikh Oumar BA, directeur exécutif de lIPAR
  • Pr Moussa Djiré, Directeur du Gesda, Université de Bamako Mali.
  • Pr Ibrahima DIALLO université Gaston Berger de Saint Louis
  • Dr Rosnert ALISSOUTIN Ludovic université Gaston Berger de Saint Louis
  • Pr Stéphane DOUMBE-BILLE, prof de droit public à l’université Jean Moulin de Lyon III
  • Prof Ibrahima Ly, Prof titulaire des universités UCAD

Au terme de ces rencontres fructueuses, l’IPAR s’engage à décentraliser les prochaines doctoriales dans d’autres cadres universitaires du Sénégal et de la sous-région combinant ainsi la formation avec des visites de terrains pour combiner théorie et pratique.