Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Nos publications / Études et recherches / Rapport de l’atelier sur les acquisitions de terres a grande échelle (ATGE) (...)

Rapport de l’atelier sur les acquisitions de terres a grande échelle (ATGE) et la reddition de comptes en Afrique.

Un atelier organisé par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), Avec la collaboration de L’Ambassade du Canada au Sénégal et l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR).

Le CRDI a appuyé cinq projets de recherche-action couvrant dix pays pour une durée de trois ans afin d’étudier les conditions favorisant une reddition des comptes ainsi qu’un meilleur accès à la justice dans le cadre des processus d’investissement foncier. Ces recherches envisagent de tester divers outils et méthodologies en vue d’améliorer la capacité des collectivités à négocier des conditions équitables et de protéger leurs droits et intérêts.
Ces projets qui ont bénéficié de l’appui du CRDI ont produit des résultats préliminaires méritant d’être exploités avant de compléter les études démarrées. C’est pour tirer parti de ces recherches que le CRDI a organisé, en collaboration avec l’Ambassade du Canada au Sénégal et l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR), un atelier de deux jours intitulé « Atelier sur les acquisitions des terres à grande échelle en Afrique : Utiliser la recherche-action pour accroître la reddition des comptes », suivi d’une journée de « Dialogue stratégique pour une gouvernance foncière responsable ». Ce rapport de synthèse vise à documenter le contenu des échanges et discussions lors de ces trois journées d’atelier.
L’objectif général de l’atelier consistait à passer en revue les activités de recherche programmées ainsi que les résultats préliminaires obtenus, de même qu’à dégager des perspectives de recherches et d’action. A cet égard, deux objectifs spécifiques ont été poursuivis. Le premier objectif spécifique visait à échanger sur des expériences pratiques et des leçons apprises, ainsi que de questionner les méthodologies et les approches employées par les différentes équipes de recherche. Le deuxième objectif était d’examiner les stratégies de plaidoyer qu’il est possible de mettre en œuvre auprès des agents porteurs de changements.

Réalisé par Dr Jean Pierre Ndiaye, expert IPAR et Mme Marie Gagné, candidate au doctorat à l’Université de Toronto, affiliée à IPAR ; mise en page Cell_com-IPAR -