Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Revue de presse / Réforme foncière – la société civile en tournée à Louga

Réforme foncière – la société civile en tournée à Louga

22 mai 2015

Dès la seconde alternance, une nouvelle commission de réforme foncière est mise en place sous l’impulsion du président de la république, Macky Sall.

Son mandat portant sur la réalisation d’études et recherches relatives au foncier, la formulation de propositions de modification des textes législatifs et réglementaires pour assurer une meilleure sécurisation foncière et la paix sociale, la recherche de solutions durables aux conflits fonciers et de mesures d’application des lois votés en 2011 relatives au foncier urbain.

Pour la mise en œuvre de son mandat, la CNRF a préparé et adopté en novembre 2014 une note d’orientation stratégiques et une feuille de route.

Depuis, la commission a organisé 9 comités régionaux de développement et se prépare (avec la formation des animateurs fonciers) à la tenue des rencontres intercommunales et départementales pour permettre aux acteurs locaux usagers du foncier de participer effectivement aux réflexions sur la réforme foncière.

Une approche participative qui est en conformité avec les attentes de la société civile qui a développé des démarches similaires dans le cadre de ses travaux sur la gouvernance du foncier agricole et rural.

C’est dans ce sens qu’elle a initié une tournée nationale en collaboration avec la commission nationale de réforme foncière. « L’objectif de cette tournée c’est d’informer et sensibiliser les membres des organisations paysannes et l’ensemble des acteurs de la société civile locale sur les enjeux de la réforme foncière et l’état d’avancement du processus et mobiliser les acteurs locaux pour une bonne participation aux différentes concertations sur la réforme foncière » a fait savoir Alioune Guèye producteurs dans la vallée, membre de la société civile.

L’étape de la région de Louga de la tournée nationale était l’occasion pour M. Guèye de fustiger l’absence des aménagistes et des agronomes dans ce processus : « ils sont les mieux placés pour parler de la gestion des terres.

Ils pourraient être de grand apport dans ces concertations sur le foncier ». La tournée nationale qui a débuté le 08 Mai prendra fin ce 20 Mai 2015. Elle est effectuée par quatre groupes de leaders paysans qui sont appuyés par un technicien du CNCR ou la société civile.

KHALIL I SENE

Source : http://goo.gl/xIWzPq