Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Revue de presse / Rencontre ministre de l’intérieur-gouverneurs de régions : La décentralisation, la

Rencontre ministre de l’intérieur-gouverneurs de régions : La décentralisation, la campagne agricole et les grands travaux au menu

2 juin 2014

La rencontre entre le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo et les gouverneurs de régions a été un cadre d’échanges entre les niveaux central et déconcentré du ministère de l’Intérieur. Ainsi, l’Acte 3 de la décentralisation, les programmes du chef de l’Etat, la campagne de commercialisation de l’arachide ont été les sujets de discussion.

La rencontre entre le ministre de l’Intérieur et les gouverneurs de régions est une occasion pour des discussions sur la situation des circonscriptions administratives, mais aussi des grands dossiers de l’heure qui interpellent l’Etat et ses démembrements. « Il s’agit en effet de favoriser un dialogue périodique direct permettant de poser en toute responsabilité les problématiques et contraintes liées à l’exercice de votre mission », a dit le ministre Abdoulaye Daouda Diallo aux gouverneurs de régions ; mais aussi de recevoir des informations et des réponses correctes de la part des directeurs centraux et du ministre de l’Intérieur.
Un exercice qui « devrait nous conduire à élargir l’horizon de la réflexion autour de nouveaux enjeux subséquents aux multiples sentiers lancés par le président de la République », a ajouté Abdoulaye Daouda Diallo. Il en veut comme exemple, au plan institutionnel, les réformes tirées de l’Acte 3 de la décentralisation dont la communalisation intégrale et la départementalisation, ainsi que l’institution prochaine de pôles régionaux. Il est aussi revenu sur les programmes et les projets du chef de l’Etat (dont le Plan Sénégal émergent) qui « interpellent » les gouverneurs en tant que délégués du président et représentants du Premier ministre et de l’ensemble des ministres.

Rapports périodiques ou ponctuels
Pour Abdoulaye Daouda Diallo, il est aujourd’hui impérieux, pour les gouverneurs, d’intégrer dans leur mission une nouvelle offre administrative, viatique d’une nouvelle charte de la déconcentration et qui sera le levain d’un style de management qui intègre, de l’avis du ministre, les mutations socio-économiques de plus en plus pressantes, les innovations diverses et plurielles qui commandent de perpétuels réajustements. Au sujet de la campagne de commercialisation, le ministre de l’Intérieur a soutenu qu’elle intéresse, au plus haut point, la majorité de la population sénégalaise, celle qui vit en milieu rural.
« C’est vrai qu’on connaît quelques soubresauts, mais l’Etat est déterminé à assurer une bonne campagne de collecte, mais surtout de continuer à remettre en place le capital semencier nécessaire à une agriculture performante », a-t-il affirmé. Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur a fait remarquer que d’autres questions spécifiques à chacune des régions et qui sont abordées dans les rapports périodiques ou ponctuels seront discutées à l’occasion de la rencontre de concertation restreinte qui les réunira ». En outre, Abdoulaye Daouda Diallo s’est dit convaincu qu’au sortir de cette journée d’échanges que « tous récolteront » de riches informations et des recommandations qui leur permettront, chacun, de s’acquitter au mieux de ses missions et obligations. 

10 milliards FCfa pour renforcer du service public de l’administration territoriale
Selon le ministre Abdoulaye Daouda Diallo, quelles que soient les compétences et la loyauté des gouverneurs, l’accomplissement de leur mission passe nécessairement par la mise à disposition de moyens conséquents par l’administration centrale. Le ministre de l’Intérieur a rappelé, à cet égard, le programme de renforcement du service public de l’administration territoriale qui, en plus de son volet construction et réhabilitation des gouvernances, préfectures et sous-préfectures, devra permettre le renouvellement du parc automobile de l’ensemble du commandement territorial ainsi que l’équipement des bureaux. Ce programme bénéficie de l’appui de la coopération coréenne pour un montant de 10 milliards FCfa, selon le ministre de l’Intérieur. « De plus, mon département compte aussi dérouler un programme de formation et de renforcement des capacités des chefs de circonscriptions administratives et de leurs adjoints pour la période 2014-2016 », a poursuivi Abdoulaye Daouda Diallo. Ce programme intègre la possibilité d’octroi de bourses et de voyages d’études, a aussi précisé le ministre de l’Intérieur.

Source : le Soleil