Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Nouvelles de l’Ipar / Restitution RuralStruc Mali

Restitution RuralStruc Mali

1er juin 2014

La restitution de l’étude RuralStruc Mali s’est tenue du 21 au 22 avril à Bamako.

L’IPAR y a été représentée par le secrétaire exécutif par intérim, par ailleurs coordonnateur du programme RuralStruc au Sénégal. Cette restitution constitue l’aboutissement d’un processus d’étude et de recherche démarré en 2006.
L’objectif du programme est de proposer une analyse renouvelée sur les conséquences des processus de libéralisation et d’intégration économique sur l’agriculture et le secteur rural des pays en développement, sur la base d’un dispositif comparatif , en explorant trois hypothèses principales :

  • la différenciation des structures de production et commercialisation nationales en conséquence des nouvelles caractéristiques des marchés agro-alimentaires mondiaux et de la compétition internationale ;
  • les risques d’impasse de transition économique liés à la faiblesse des alternatives en termes d’activité en dehors du secteur agricole ;
  • la recomposition des économies rurales et le développement de systèmes composites pluri-actifs et multi-locaux.

Il vise in fine à :

  • améliorer et renforcer le référentiel disponible sur la libéralisation et les recompositions structurelles de la période actuelle ;
  • déboucher sur des recommandations pour alimenter le débat sur les politiques agricoles et sur le développement rural.

Au Mali, le programme RuralStruc a été mis en oeuvre par un consortium composé de l’Institut d’Economie Rurale (IER), chef de file, de la Michigan State University (MSU) et du CIRAD.

L’atelier a été présidé par un conseiller du Ministre malien en charge de l’agriculture. Plusieurs partenaires techniques et financiers y ont pris part. On peut noter, entre autres :

  • Monsieur Ousmane Diagana, représentant résident de la Banque Mondiale au Mali,
  • Monsieur Jean-François Cavana, Directeur adjoint - Secteur rural, AFD/Mali,
  • Monsieur Bruno Losch, coordonnateur du programme RuralStruc à la Banque Mondiale à Washington,
  • Madame Marie-Cécile Thirion de l’AFD/Paris, Présidente du comité de pilotage du programme RuralStruc,
  • Monsieur Alain d’Hoore, économiste en chef de la Banque Mondiale à Dakar,
  • Monsieur Bino Teme, Directeur Général de l’IER et responsable du programme RuralStruc Mali,
  • Monsieur Amadou Samake, coordinateur du programme RuralStruc Mali.

L’assistance a en outre regroupé des représentants des differentes directions du Ministère de l’Agriculture malien, du Ministère de l’Education et de la Recherche, des Présidents de cercles, des représentants des Chambres d’Agriculture, de l’APCAM et des chambres regionales, ainsi que des représentants d’Organisations de producteurs et de syndicats.

Voir la présentation du Programme [RuralStruc Sénégal->150]
Voir les publications de l’IPAR sur la [Libéralisation de l’agriculture->42]
Voir le [Point de vue de Bruno Losch-> http://spore.cta.int/index.php?option=com_content&task=view&lang=fr&id=1258&catid=1 ], coordinateur du Programme RuralStruc, sur l’urgence de politiques structurelles pour développer l’agriculture
Voir RuralStruc sur le site de la [Banque Mondiale-> http://web.worldbank.org/WBSITE/EXTERNAL/COUNTRIES/AFRICAEXT/0,,contentMDK:21079721~pagePK:146736~piPK:146830~theSitePK:258644,00.html ]