Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Nouvelles de l’Ipar / Suite au lancement mondial de la décennie pour l’agriculture familiale, il (...)

Suite au lancement mondial de la décennie pour l’agriculture familiale, il convient d’élaborer (et mettre en œuvre) les plans d’action nationaux

En Amérique Latine et dans les Caraïbes, un lancement régional est prévu à la fin du mois d’août, tandis que le Niger accueillera le lancement en Afrique au début du mois de juillet.

13 juin 2019

Les 27, 28 et 29 mai dernier, 448 représentants de 113 pays ont activement participé au lancement officiel de la Décennie des Nations Unies pour l’Agriculture Familiale (UNDFF), à Rome, événement organisé par la FAO et le FIDA. Outre le lancement officiel, qui inaugure 365 jours en faveur de l’Agriculture Familiale, le Plan d’Action Mondial de la UNDFF a été officiellement lancé au cours de l’événement. Ce Plan constitue un cadre intéressant afin de mobiliser des mesures concrètes et coordonnées visant à orienter le développement de la UNDFF durant les 10 prochaines années.

Le Plan s’articule autour de 7 piliers qui représentent les sphères d’actions pour le développement des politiques, programmes et réglementations en faveur de l’Agriculture Familiale : la création d’un environnement politique favorable, la durabilité générationnelle, l’égalité des sexes, le renforcement des organisations agraires, l’amélioration de l’inclusion socio-économique, la résilience et le bien-être des agricultrices et agriculteurs familiaux, la promotion de la durabilité de l’Agriculture Familiale face au changement climatique et le renforcement de la multifonctionnalité de l’Agriculture Familiale.

Dans ce Plan, un engagement est pris afin de parvenir à la création (et la mise en œuvre !) de 100 Plans d’Action Nationaux de la UNDFF, indispensables pour mener la UNDFF sur le terrain et créer un impact positif.

Quels sont les Plan d’Action Nationaux de la UNDFF ?

Les plans d’action nationaux sont des plans coordonnés qui prévoient des mesures tangibles et des engagements spécifiques en terme d’Agriculture Familiale, notamment par le biais de politiques publiques, programmes, réglementations. Ces plans constituent une feuille de route pour les pays et régions dans le cadre des efforts visant à soutenir le développement durable de l’Agriculture Familiale. Ils visent par conséquent à progresser dans la mise en œuvre de la UNDFF au niveau national, modifiant les besoins et priorités identifiés par les différents acteurs en terme d’actions, politiques et processus de changement en faveur des agriculteurs et agricultrices familiaux et de leurs conditions de vie.

Pour quelles raisons les Plans Nationaux de la UNDFF sont-ils si importants ?

Les plans nationaux constituent des mécanismes concrets permettant de faire progresser la production durable d’aliments, la création de développement rural, la lutte contre la pauvreté rurale, la sauvegarde de la biodiversité, le maintien de la culture et, en fin de compte, l’avenir de l’alimentation durable de l’humanité d’un point de vue holistique.

Il s’agit également d’éléments déterminants pour l’amélioration des processus de dialogues inclusifs pour l’élaboration de politique entre différents acteurs, notamment les gouvernements, parlementaires, organisations internationales, organisations agraires, Comités Nationaux d’Agriculture Familiale (CNAF), milieu universitaire, centres de recherche et organisations de développement.

Ils instaurent des liens précis avec l’Agenda 2030 et feront partie des rapports d’avancement de la UNDFF à l’Assemblée Générale des Nations Unies et dans le cadre des divers futurs mécanismes de suivi.

Comment s’élabore un Plan d’Action National de la UNDFF ?

Le Plan d’Action Mondial approuvé officiellement à Rome recommande aux gouvernements, entités publiques et aux espaces régionaux intergouvernementaux l’élaboration de ces plans nationaux de façon inclusive, en impliquant les agricultrices et agriculteurs familiaux et d’autres acteurs majeurs, y compris les Comités Nationaux d’Agriculture Familiale (CNAF).

Il est recommandé que les différents acteurs puissent instaurer un dialogue constructif et transparent afin de convenir des objectifs à atteindre et des outils nécessaires pour ce faire, et que ces accords soient intégrés dans un Plan d’Action National de la UNDFF. Il est recommandé que ce plan soit structuré autour de la totalité ou d’une partie des 7 piliers de la UNDFF intégrés dans le Plan d’Action Mondial.

Les bureaux nationaux de la FAO, le FIDA et les organisations chargées officiellement de la coordination de la UNDFF sont invités à promouvoir ce dialogue inclusif pour l’élaboration des plans nationaux.

Le suivi

Tout comme la mise en œuvre nationale, le système de suivi et de reporting de la UNDFF semble être l’une des clés majeures garantissant son succès. Il est nécessaire d’effectuer un suivi des ambitieux objectifs de la UNDFF notifiés dans le Plan d’Action Mondial, mais il est également nécessaire de suivre le développement des différentes politiques et investissements publiques ainsi que leur impact sur les populations rurales. Parallèlement à l’élaboration de rapports semestriels des actions de la UNDFF, il convient de mettre en place un lien clair avec les révisions nationales volontaires de l’Agenda 2030, en mettant l’accent sur le fait, largement reconnu, que le développement durable s’obtiendra uniquement en accordant à l’Agriculture Familiale le rôle qu’elle mérite et pour lequel la UNDFF représente, sans équivoque, une occasion extraordinaire.

Les organisations des agricultrices et agriculteurs familiaux et les Comités Nationaux d’Agriculture Familiale

La UNDFF impliquera différents acteurs, chacun dans son propre rôle, mais dans un dialogue et une coopération sans faille. Le renforcement des organisations d’agriculteurs et agricultrices familiaux est nécessaire afin que celles-ci fassent partie intégrante du processus d’élaboration des politiques publiques, tel qu’indiqué tout au long de la VIè Conférence Mondiale de l’Agriculture Familiale et largement intégré dans le pilier 4 du Plan d’Action Mondial de la UNDFF. Par ailleurs, il est primordial que les organisations puissent améliorer les services proposés aux membres afin que les agricultrices et agriculteurs aient accès aux politiques, plans, programmes et services.

La reconnaissance et le renforcement des Comités Nationaux d’Agriculture Familiale (principalement dirigés par les organisations agraires) et autres espaces de dialogue politique pour l’élaboration, le suivi et la mise en œuvre des Plans Nationaux de la UNDFF constitueront incontestablement d’autres clés du succès de l’événement.