Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Vidéothèque / Une charte pour promouvoir la paix sociale dans le Bassin du fleuve (...)

Une charte pour promouvoir la paix sociale dans le Bassin du fleuve Sénégal

Le siège de l’OMVS à Dakar a accueilli une rencontre régionale sur le foncier, organisée par l’IPAR et la FAO, en partenariat avec l’OMVS et l’Association des Maires du Bassin du Fleuve Sénégal (AM/BFS).

10 août 2018

L’idée d’élaborer une Charte sur le foncier dans le BFS est liée au caractère crucial que revêt aujourd’hui la question du foncier en termes de paix sociale, de promotion des investissements, mais aussi de lutte contre la pauvreté rurale et d’intégration régionale plus poussée.

La rencontre de Dakar des 17 et 18 juillet 2018 s’inscrit dans le cadre du Projet dénommé « une gouvernance foncière améliorée pour une prospérité partagée dans le bassin du fleuve Sénégal » (SRB) mis en œuvre par les pays de l’OMVS : Guinée Conakry, Mauritanie, Mali et Sénégal. Elle offrait l’opportunité a une centaine de participants du BFS (gouvernements, OMVS, la société civile, AM/BFS, etc.) d’échanger avec les différents acteurs sur la situation foncière dans le bassin du fleuve Sénégal mais surtout de réfléchir sur une stratégie d’élaboration d’une Charte foncière et sa mise en œuvre dans le BFS et d’échanger des informations et des bonnes pratiques en vue du renforcement de capacités des acteurs. Cet atelier offrait également l’occasion d’évoquer les interactions entre les principes des cadres et lignes directrices de l’Union Africaine (UA) avec la gestion foncière.

Extrait JT Ouest TV, sur la conférence