Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes (...) / Gouvernance foncière dans le bassin du fleuve Sénégal / Vers la mise en œuvre de la Phase 2 du projet Directives Volontaires au (...)

Vers la mise en œuvre de la Phase 2 du projet Directives Volontaires au Sénégal

Dans le cadre de la mise en œuvre de la phase 2 du projet DV Sénégal, il a été retenu d’intervenir dans les Niayes plus précisément dans l’arrondissement de Méouane (communes de Mboro, Darou Khoudoss, Taïba Ndiaye et Méouane). Cette action consiste l’expérimentation d’un modèle intégré d’intervention sur la gouvernance foncière au niveau local.

Elle combine l’appui à la sécurisation des exploitations familiales et l’amélioration du cadre local de gouvernance foncière.
Cette action s’articule au projet Genre et Foncier mis en œuvre dans la commune de Darou Khoudoss par IPAR et le CNCR sur financement du CRDI et compte valoriser les résultats de projets antérieurs menés par Enda Pronat dans la Zone financé par ROSA Luxembourg sur l’accès des femmes aux instances de décisions et au foncier.

Cette rencontre ouverte le 9 avril 2019, sous la présidence du représentant du Maire de Meouane, M. Mbacké Gningue et du Sous-préfet de Meouane, M. Ibrahima NDAO vise, dans le sillage du projet Genre et Foncier, à renouveler l’analyse du contexte et des enjeux fonciers locaux et des dynamiques d’acteurs en cours pour mieux affiner l’intervention projetée par le COPIL DV/GF au niveau de l’arrondissement de Méouane (Département de Tivaouane, région de Thiès).

Ainsi cette rencontre a permis d’évaluer la pertinence des activités de la seconde phase du projet DV Sénégal et de s’assurer de l’engagement des autorités administratives et locales à soutenir et s’approprier les objectifs de ce projet.

En plus d’une appréciation du niveau d’engagement des autorités locales et administratives sur une dynamique intercommunale d’amélioration de la gouvernance foncière, cet atelier a permis une meilleure articulation entre la phase 2 du projet Directives volontaires Sénégal et du projet Genre et Foncier.