Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / L’IPAR dans la presse / ndarinfo.com / Gestion du foncier : de la nécessité d’intégrer les directives (...)

ndarinfo.com / Gestion du foncier : de la nécessité d’intégrer les directives volontaires dans la démarche du PDIDAS (vidéo)

Plusieurs élus locaux des différentes communes de la région et représentants d’organisation de la société civile, prennent part, lundi, à un atelier de formation des différentes catégories d’acteurs sur la grille d’analyse des projets d’investissements à incidence foncière, organisé par le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (Cncr) et L’Initiative prospective agricole et rurale (Ipar), en collaboration avec la FAO, le Projet de développement durable et inclusif de l’agrobusiness au Sénégal (Pdidas) et le Comité de Pilotage des Directives Volontaires(Copil DV).

20 octobre 2016

Le directeur exécutif de l’IPAR qui s’exprimait en marge de la rencontre, a insisté sur la nécessité d’intégrer les directives volontaires dans certains programmes étatiques, dont le Pdidas, pour asseoir « une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, pêches et aux forêts dans le contexte la sécurité alimentaire nationale ».

« Cela permettra de guider leur action et interaction avec les investisseurs au profit du Sénégal », a dit M. DIA qui note, par ailleurs, l’urgence de former les communes les 9 communes du projet sur ce concept.
« Notre ambition, à travers ce conclave, est d’accompagner les maires puissent qu’ils comprendre les directives volontaires », a dit M. DIA.

« Nous sommes dans un contexte de réforme foncière. Dans cette perspective, la société civile a une mission d’alerte pour encadre le travail du gouvernement. J’invite, solennellement, ici, cette entité à continuer à œuvrer dans ce sillage ».

Le conseiller économique social et environnemental Mbaye NDIAYE qui a procédé à l’ouverture de l’atelier au nom de Mme Aminata TALL, a marqué l’importance de cette thématique. M. NDIAYE qui a réitéré la volonté de son institution à soutenir pleinement la vision collaborative qui accompagne et sous-tend ce programme, signale que l’application des directives volontaires, est en phase avec les orientations et missions du CESE.

Source : http://www.ndarinfo.com/GESTION-DU-FONCIER-de-la-necessite-d-integrer-les-directives-volontaires-dans-la-demarche-du-PDIDAS-video_a17340.html