Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / L’IPAR dans la presse / pasdedoute.info / Il y a 5 000 à 10 000 Chinois au Sénégal

pasdedoute.info / Il y a 5 000 à 10 000 Chinois au Sénégal

Il n’y a pas de Chinatown au Sénégal. La communauté chinoise locale est estimée entre 5 000 à 10 000. C’est la conclusion faite par l’historienne Laurence Marfaing et la chercheure Sylvie Bredeloup.

22 mai 2017

Elles animaient mardi 16 mai à l’Initiative Prospective agricole et rurale (IPAR) à Dakar un atelier de Movida sur le thème « Trajectoires migratoires des populations entre la Chine et le continent africain ».

Selon la chercheure Laurence Marfaing, il n’y a pas de Chinatown au Sénégal, mais plutôt d’une part des adaptations de modèles locaux et de chaines migratoires et d’autre part des entrepreneurs autonomes et individuels au sein d’une entreprise familiale souvent minuscule ».

Pour sa part, Sylvie Bredeloup de l’IRD, les bazars chinois à Dakar constituent un espace caractérisé par l’abondance et l’hétérogénéité des marchandises, avec des magasins débordant sur l’espace public ». A l’image de ce qui se voit sur les allées du centenaire.

Ceci entraîne un véritable exode rural des jeunes de l’intérieur du pays qui saisissent ainsi une chance d’intégrer le commerce de manière « informelle ».

Le Laboratoire Mixte International MOVIDA (Mobilités, Voyages, Innovations et Dynamiques dans les Afriques méditerranéenne et subsaharienne s’est fixé pour objectif de constituer sur le continent africain un pôle de référence sur les questions de mobilité et de migrations.

www.pasedoute.info