Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Revue de Presse / Gouvernance foncière : la vallée en avance sur les autres régions (...)

Gouvernance foncière : la vallée en avance sur les autres régions (expert

Publié le 20 avril 2015

Saint-Louis, 17 avr (APS) - La vallée du fleuve Sénégal est ’’en avance’’ sur les autres régions du pays en matière de gestion foncière, a soutenu le directeur du foncier et des réformes institutionnelles du Millenium Challenge Account (MCA), Alain Diouf.

« Il faut le dire, en matière de gestion foncière, la zone de la vallée du fleuve Sénégal est en avance sur les autres », a-t-il déclaré dans le cadre de deux ateliers élargis de partage d’expériences et de capitalisation des outils de sécurisation foncière à l’aune de l’acte 3 de la décentralisation.

Ces rencontres se tenaient à Ndioum et Saint-Louis, mercredi et jeudi respectivement, dans le but d’enrichir les outils de gestion foncière adoptés par le MCA et de proposer des textes d’institutionnalisation à l’aune de l’Acte III de la décentralisation.

Selon M. Diouf, le MCA ambitionnait, à ses débuts, « d’arriver à une gestion concertée, juste et transparente du foncier », ce qui l’a amené à mettre en place « un cadre institutionnel adapté » avec des outils pour la gestion foncière. Il faisait allusion au Plan d’affectation et d’aménagement des sols (POAS) et à la Charte du domaine irrigué (CDI).

« Ces instruments sont aujourd’hui maîtrisés par les populations et permettent une gestion foncière sans problème dans la vallée » du fleuve Sénégal, a soutenu M. Diouf. Ces « instruments permettent aussi de gérer les conflits éventuels », a-t-il dit.

En conséquence, « maintenant, il s’agit de penser à vulgariser ces instruments à l’échelle nationale pour en faire bénéficier les collectivités locales des autres régions », a souligné Alain Diouf.

D’où ce besoin d’un « consensus autour de ces outils », à l’origine de la tenue de ces ateliers de partage, a expliqué le directeur du foncier et des réformes institutionnelles du MCA.

Depuis quelques années, a-t-il rappelé, le MCA Sénégal expérimente plusieurs outils de gestion et de sécurisation foncière, parmi lesquels figurent les registres et livres fonciers, les dossiers fonciers, les fiches de demandes. Il a également mis en place un Système d’information foncière (SIF) et élaboré un manuel de procédures foncières.

« Aujourd’hui, il importe de donner une valeur juridique à tous ces outils techniques », indique une note d’un prestataire du MCA, organisateur de ces deux ateliers.

Source : http://www.aps.sn/articles.php?id_article=141239