Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Ressources / Recrutement / IPAR recrute un consultant pour la réalisation d’une étude sur les mécanismes (...)

IPAR recrute un consultant pour la réalisation d’une étude sur les mécanismes de financement du sous-secteur de l’assainissement au Sénégal

Publié le 8 avril 2022

Contexte

Un accès adéquat aux installations sanitaires conduit à un meilleur cadre de vie, à la dignité, à la sécurité et à la commodité. Les Nations Unies considèrent l’accès universel à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement pour tous, sans discrimination comme un droit fondamental et encouragent les gouvernements à oeuvrer dans ce sens, en se concentrant sur les personnes à mobilité réduite et plus vulnérables (ODD 6). De plus, la pandémie de la COVID-19, qui a secoué le monde entier, a permis une fois encore de prouver l’importance de l’hygiène et de l’assainissement dans la lutte contre plusieurs maladies dont les épidémies. Alors qu’au début de la pandémie, 3 personnes sur 10 dans le monde ne pouvaient pas se laver les mains à l’eau et au savon à la maison (OMS/UNICEF, 2021).

En Afrique, bien que les gouvernements aient fait des progrès vers l’accès à l’assainissement de base, ces progrès restent insuffisants pour suivre le rythme de la croissance démographique. En effet, en 2019 plus de 500 millions de personnes n’avaient toujours pas accès à des installations sanitaires améliorées en Afrique subsaharienne (World Water Development Report, ONU). L’urgence est de mettre en oeuvre les engagements pris par les gouvernements, notamment la Déclaration de Ngor adoptée en 2015, l’Agenda 2063 de l’Union Africaine adopté en 2014 et les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Dans ce contexte, l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR), à travers le projet WASPA « West African Sanitation Policy & Activators », mène une recherche afin de produire des données probantes qui alimenteront le plaidoyer et influenceront les décideurs pour une meilleure prise en charge de l’assainissement dans 5 pays francophones d’Afrique de l’Ouest (le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Sénégal). S’inscrivant dans cette dynamique, le Think Tank IPAR, propose une étude à mettre en oeuvre au Sénégal.

Il s’agit d’analyser les mécanismes de financement du sous-secteur de l’assainissement au Sénégal (en particulier ceux innovants et durables).

Description du poste

Responsabilité du consultant
Le consultant conduira une analyse sur les mécanismes de financement du sous-secteur de l’assainissement au Sénégal (en particulier ceux innovants et durables).
Les principales tâches comprendront :

  • Activité 1 : Analyse globale du financement du sous-secteur de l’assainissement ;
  • Activité 2 : Analyse de la contribution du secteur privé au financement du sous-secteur de l’assainissement ;
  • Activité 3 : Analyse de la contribution des ménages au financement du sous-secteur de l’assainissement ;
  • Activité 4 : Analyse de la contribution financière des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) dans le sous-secteur de l’assainissement ;

Livrables et suivi
A l’issue de cette mission, le consultant mettra à la disposition de l’IPAR les livrables suivants dans le délai imparti :

  • Un rapport de démarrage avec la méthodologie, le plan de travail, les outils de collecte et le canevas de rapportage,
  • Un rapport mensuel d’activités qui sera présenté à la fin de chaque mois à travers une réunion avec l’équipe de l’IPAR ;
  • Un rapport provisoire qui sera présenté dans une réunion de pré-validation ;
  • Un rapport final tenant compte des conclusions et des recommandations issues des réunions de validation et incluant 4 parties portant sur :
    a) L’analyse globale du financement du sous-secteur de l’assainissement ;
    b) L’analyse de la contribution du secteur privé au financement du sous-secteur de l’assainissement ;
    c) L’analyse de la contribution des ménages au financement du sous-secteur de l’assainissement ;
    d) L’analyse de la contribution financière des Partenaires Techniques et Financiers dans le sous-secteur de l’assainissement ;

Délai d’exécution

Les rapports provisoires et extrants des études devront être livrés le 29 juillet 2022 avant 17h (GMT) et les rapports finaux devront être rendus avant le 1er septembre 2022 à 17h (GMT).

Contenu de la proposition

La proposition du point focal doit comporter les éléments suivants sur lesquels porteront l’évaluation des offres technique et financière.

Offre technique

  • Présentation du consultant principal : Une présentation détaillée du consultant, ses activités et ses références en particulier dans le domaine objet de cet appel d’offres ;
  • Autres consultants : Une présentation détaillée des autres consultants impliqués ;
  • Conduite de la mission (en 2 – 4 pages) comprenant :
  • Le rappel des objectifs et la compréhension de la mission ;
  • La définition de la démarche méthodologique qui sera adoptée pour la réalisation du projet ;
  • La définition des livrables et des résultats attendus ;
  • Un chronogramme.

Offre financière :

  • L’offre financière doit être exprimée en Francs CFA

Conditions de soumission et date limite de dépôt des offres

Les pages des offres doivent être visées et signées par le soumissionnaire.
Les offres, rédigées en langue française, doivent être soumises au plus tard le 20 Avril 2022 à 20h UTC aux adresses électroniques suivantes :