Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Que faisons-nous ? / Recherche / Objectifs de développement durable (ODD) / Projet de recherche sur les politiques d’assainissement en Afrique de (...) / Journée mondiale des toilettes au Sénégal : IPAR engagé dans la campagne pour (...)

Journée mondiale des toilettes au Sénégal : IPAR engagé dans la campagne pour un accès à l’assainissement pour tous

Publié le 18 novembre 2022

La communauté internationale célèbre ce 19 novembre 2022, la journée mondiale des toilettes. Le thème de cette année « eaux souterraines et assainissement » met en lumière l’impact de la crise de l’assainissement sur les eaux souterraines.

Une journée mondiale sur fond de crise généralisée de l’assainissement
Selon un rapport de l’OMS publié en 2021, le monde est confronté, aujourd’hui, à une crise de l’assainissement qui touchent près de 4,2 milliards de personnes. Ces populations vivent dans de mauvaises conditions d’assainissement qui impactent négativement leur santé et polluent leur environnement. Au moins 2 milliards de personnes dans le monde boivent de l’eau provenant d’une source contaminée par des matières fécales (OMS 2019). En outre, chaque jour, plus de 800 enfants de moins de cinq ans meurent de diarrhées dues à de l’eau insalubre, des services sanitaires insuffisants et une mauvaise hygiène. (OMS 2019), tandis que 72% de la population africaine n’a pas accès à des installations sanitaires élémentaires à domicile (latrines, toilettes) (OMS/UNICEF 2019).

Au Sénégal, les estimations faites sur la base de la dernière Enquête ménage sectorielle, de l’ANSD indique que le taux d’accès à des installations sanitaires améliorées s’établit en 2020 à 50,7 % en zone rurale à avec un taux de défécation en plein air de 25,1%.

La campagne « rendre visible l’invisible » lancée à l’occasion de la journée mondiale de l’assainissement de cette année est pour nous rappeler l’impérieuse nécessité de trouver des solutions adaptées à cette crise multiforme afin de contribuer à l’atteinte de l’Objectif de développement durable n°6 : assainissement et eau potable pour tous d’ici à 2030. L’ODD 6 vise à « améliorer la qualité de l’eau en réduisant la pollution, en éliminant l’immersion de déchets et en réduisant au minimum les émissions de produits chimiques et de matières dangereuses, en diminuant de moitié la proportion d’eaux usées non traitées et en augmentant considérablement à l’échelle mondiale le recyclage et la réutilisation sans danger de l’eau ».

Le Sénégal engage une campagne de plaidoyer et de sensibilisation pour un accès pour tous à l’assainissement
A l’instar d’autres pays du monde, le Sénégal va marquer cette journée par l’organisation, dans la commune de Ndiognick (région de Kaffrine), d’une campagne de plaidoyer et de sensibilisation autour des grands défis en matière d’hygiène et d’assainissement auxquels il est confronté. L’objectif est de sensibiliser le grand public sur la relation entre les eaux souterraines et l’assainissement. La journée mondiale sera aussi l’occasion d’engager la réflexion autour de la nécessité de faciliter l’accès à tous à des toilettes décentes afin d’améliorer le cadre de vie des populations et préserver leur état de santé.

Il sera aussi question de faire un plaidoyer pour un financement plus soutenu du sous-secteur de l’Assainissement et de se pencher sur la lancinante question de la prise en compte du genre dans l’accès à l’assainissement avec notamment plus d’équité d’accès aux toilettes pour les femmes et des aménagements spéciaux pour les handicapés.

La question du financement dans les stratégies et politiques en matière d’assainissement sera également examinée à Ndiognick par les parties prenantes. La campagne verra la participation des autorités administratives, des services techniques, des Partenaires Techniques et Financiers, des Organisations non gouvernementales (ONG), des Collectivités territoriales et de la Presse, des populations locales.

IPAR think tank prendra également part à cette campagne. Il animera, en collaboration avec l’Association des Jeunes Professionnels de l’Eau et de l’Assainissement du Sénégal, un Panel sur « La gestion des boues de vidange et les risques potentiels sur les sources d’approvisionnement en eau potable dans la banlieue de Dakar ».

IPAR, un think tank qui se démarque de plus en plus sur le champ de la recherche sur l’assainissement
Depuis 2018, IPAR a intégré le secteur WASH dans ces thématiques d’intervention avec la vision suivante :« Eclairer les politiques et les pratiques qui soutiennent l’accès universel à des services Wash sûr au profit de la santé, de l’environnement, de l’économie et de la société, notamment la gestion des ressources naturelles, la sécurité alimentaire, la nutrition, l’emploi des jeunes, les changements climatiques et les ODD ».

Dans le cadre de la mise en œuvre de cette vision, IPAR articule ces recherches dans les cinq facteurs d’accélération (gouvernance, financement, renforcement des capacités, données et informations, et innovation), tels que définis au titre du Cadre mondial d’accélération de la réalisation de l’ODD 6 d’ONU-Eau.

En collaboration avec SpeakUp Africa et Niyel, IPAR a mené une étude sur l’évaluation des politiques d’assainissement au Bénin, Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal dans le cadre du projet « West African Sanitation Policy & Activators (WASPA) ». L’objectif général de cette évaluation a été d’analyser les politiques d’assainissement de ces 05 pays cibles du projet au regard des principes des ASPG (African Sanitation Policy Guidelines) et de formuler des recommandations pour des politiques publiques d’assainissement plus efficaces et inclusives. L’évaluation a révélé que l’ensemble des cinq pays concernés disposent d’un document principal de politique d’assainissement. Ces politiques sont souvent accompagnées de stratégies qui les complètent et parfois prennent en compte certains critères importants omis dans les politiques.

Pour plus de détails voir les rapports pays (https://www.ipar.sn/-Projet-de-recherche-sur-les-politiques-d-assainissement-en-Afrique-de-l-Ouest-.html).