Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Nos Publications / Documents de travail / La nécessité de renforcer l’éducation des producteurs sur l’assurance agricole (...)

La nécessité de renforcer l’éducation des producteurs sur l’assurance agricole indicielle au Sénégal

Cette note d’orientation est préparée dans le cadre de l’évaluation de l’impact de l’utilisation du paquet de produits financiers assurance indicielle + microcrédit agricole par les exploitations agricoles familiales du bassin arachidier. Il s’agit d’une étude que l’Université Gaston Berger (UGB) et l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR) effectuent, en collaboration avec la Compagnie Nationale d’Assurance Agricole du Sénégal (CNAAS).

Les populations cibles sont des producteurs d’arachide membres de deux organisations de producteurs (OP), à savoir le Cadre de Concertation des Producteurs d’Arachide (CCPA) et la Coopérative d’Épargne et de Crédit (COOPEC) du Réseau des organisations Paysannes et Pastorales (RESOPP). Dans chacun des trois départements qui ont été considérés (Kaolack, Foundiougne, Nioro du Rip), des membres de ces deux organisations ont été choisis de manière aléatoire pour participer à l’étude. Parallèlement, un groupe de comparaison, constitué de producteurs qui ont des conditions de vie similaires, est choisi dans ces mêmes départements pour mettre en œuvre une méthode d’évaluation d’impact quasi-expérimentale sur une période de quatre ans (2018-2022). Les résultats de la situation de référence, à partir des enquêtes réalisées entre Décembre 2018 et Janvier 2019, ont permis de produire cette note.