Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Que faisons-nous ? / Recherche / Objectifs de développement durable (ODD) / Projet de recherche sur les politiques d’assainissement en Afrique de (...) / Projet WASPA évaluation des politiques d’assainissement au regard Des (...)

Projet WASPA évaluation des politiques d’assainissement au regard Des principes des ASPG : cas du Burkina Faso

Publié le 5 mai 2022

Au Burkina Faso et à l’instar des autres pays de la sous-région, l’assainissement reste un défi majeur de développement malgré les progrès enregistrés (GRAAD Burkina, 2015, 2018 ; MEA, 2019). Selon une étude menée par le Water And Sanitation Program (WSP, 2012), le pays perd annuellement l’équivalent de 86 milliards FCFA à cause d’un mauvais assainissement, soit 2 % du Produit Intérieur Brut (PIB). Par ailleurs, moins d’un quart (22,6%) de la population burkinabè a accès à un assainissement adéquat dont 38,2% en milieu urbain (MEA, 2019). Dans le but de contribuer à inverser ces tendances, la production d’évidences permettant au Burkina Faso d’aligner, au besoin, sa politique d’assainissement aux orientations de l’African Ministers’ Council On Water (AMCOW) s’impose et c’est dans cette philosophie que la présente évaluation trouve son fondement.

L’objectif général de cette évaluation est d’analyser la politique d’assainissement au Burkina Faso au regard des principes directeurs des Africain Sanitation Policy Guidelines (ASPG) et de formuler des recommandations de politiques publiques d’assainissement plus efficaces.

Pour atteindre cet objectif, l’évaluation s’est fondée sur les éléments standards de politiques d’assainissement donnés par l’AMCOW et sur la méthodologie proposée dans le document des ASPG. Une matrice d’évaluation composée de douze (12) dimensions, trente (30) sous-dimensions et soixante-dix (70) questions d’évaluation-ASPG a été construite. Après la collecte des données secondaires, le choix des analyses s’est porté sur la Politique Sectorielle – Environnement, Eau et Assainissement (PS-EEA, 2018-2027) qui apparaît comme la plus pertinente pour une évaluation contextuelle en phase avec la vision actuelle du Burkina Faso en matière de développement. A l’issue de cette étape, des experts nationaux ont été consultés pour donner leur appréciation de la situation de l’assainissement. La liste des personnes ressources est donnée en Annexe 5.
Cette méthode a permis d’établir un certain nombre de faits importants.