Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Que faisons-nous ? / Recherche / Transformation structurelle de l’agriculture / EFI Podor / Revue Conjointe du Développement local (RCDL) de Podor 2023 : La (...)

Revue Conjointe du Développement local (RCDL) de Podor 2023 : La concertation des organisations de la société civile (OP et ONG) lancée

Publié le 18 août 2023

L’objectif global de la Revue Conjointe du Développement local (RCDL), conduite par IPAR, en appui au Conseil Départemental de Podor, est de contribuer à accélérer la mise en œuvre de la politique économique et sociale du département. Plus spécifiquement, elle permettra d’assurer un suivi concerté de la mise en œuvre de cette politique, de mettre en place un cadre de dialogue multi-acteurs multi-secteurs et d’opérationnaliser un cadre de responsabilité mutuelle.

La concertation des acteurs dans la perspective de l’édition 2023 de la RCDL a été lancée à Podor le 16 août dernier. La cérémonie d’ouverture a été présidée par M. Abdou Aziz Ndiathie, secrétaire général du Conseil Départemental avec des allocutions de M. Moussa Abou Niang, coordonnateur de l’ONG USE/PIP (chef de file des ONG parties prenantes du processus), de M. Ousmane Ly, secrétaire général de l’UJAK (chef de file des OP) et de M. Alassane Seck, responsable politiques agricoles et renforcement de capacités à IPAR et animateur principal de la Revue conjointe.
Par la suite, le représentant de l’IPAR a fait une présentation introductive pour exposer les principes, le champ couvert par la revue conjointe, partager les acquis de la première édition 2021, le phasage ainsi que la feuille de route.
Les principes de la RCDL, au nombre de huit (8), sont les suivants :

  • Appropriation du processus de RCDL par tous les acteurs du développement local ;
  • Pertinence par rapport aux documents/stratégies de développement local ;
  • Participation inclusive de tous les acteurs du développement local ;
  • Engagement de toutes les parties prenantes au développement vis-à-vis des résultats ;
  • Processus impartial et basé sur des preuves et des évidences ;
  • Capacité à améliorer le processus départemental de dialogue, de planification, de budgétisation, de mise en œuvre ;
  • Prise en compte des questions émergentes (emploi et employabilité des jeunes, autonomisation économique des jeunes et des femmes, changement climatique, agroécologie, migration, développement économique local, etc.) ;
  • Processus d’apprentissage, vu le caractère nouveau de l’exercice.

Tirant les enseignements de la première édition (2021) et à la lumière des recommandations formulées et des engagements contenus dans le Compact développement local, le programme, les points à aborder pour la présente concertation ainsi que les modalités pratiques de la RCDL ont été définis et présentés. Les différents outils de suivi et d’analyse conçus ont, par ailleurs, été partagés pour une compréhension commune et une appropriation de l’exercice.
Le programme de la première journée a aussi été marqué par les travaux de groupe (OP et ONG) qui ont permis d’identifier pour chaque catégorie d’acteurs :

  • La contrainte principale ;
  • Deux (2) défis à relever et les acteurs à associer ;
  • Trois (3) changements positifs observés dans le département de Podor ces deux (2) dernières années et les mesures de maintien et de consolidation nécessaires.

La modération de l’atelier a été assurée par M. Serigne Moustapha Fall, Chef du service départemental d’appui au développement local (SDADL).

Galerie photos