Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Que faisons-nous ? / Recherche / Transformation structurelle de l’agriculture / La transition énergétique pour l’autonomisation économique des femmes à travers (...)

La transition énergétique pour l’autonomisation économique des femmes à travers la chaine de valeur horticole dans un contexte post-Covid en Guinée et au Sénégal (WEL)

Le contexte énergétique au Sénégal et en Guinée est marqué par des difficultés d’accès à l’énergie. Étant donné leur potentiel, les pays d’Afrique subsaharienne misent sur l’énergie solaire pour assurer leur transition énergétique. Au Sénégal, des actions sont conduites notamment le Programme National d’Électrification Rurale (PNER), la mise en place de 8 centrales solaires et la centrale éolienne de 158 MW. En Guinée, la Contribution Déterminée au niveau National (CDN) d’ici 2030 vise la couverture d’environ 30 000 ménages en hydroélectricité et en solaire. Il existe un consensus grandissant sur la nécessité d’assurer la transition énergétique des activités productives, notamment l’agriculture. Représentant respectivement 16% et 5% du PIB au Sénégal et en Guinée, le secteur horticole est en pleine croissance avec une augmentation de sa production de 37% entre 2012 et 2018.

C’est une chaîne de valeur (CV) où les femmes sont très présentes, de la production à la commercialisation en passant par la transformation. Toutefois, certaines activités notamment, l’activité d’exhaure, au-delà du coût financier, constitue un coût important en temps et il peut s’avérer pénible surtout dans les petites exploitations à exhaure manuelle. L’accès à l’énergie solaire pourrait alléger ces travaux et permettre aux femmes d’avoir des loisirs ou d’exercer des activités additionnelles notamment génératrices de revenus.

L’objectif général de ce projet est d’améliorer l’autonomisation économique des femmes en générant des connaissances sur l’adoptabilité et le potentiel d’autonomisation de différentes solutions écoénergétiques à faible émission dont les pompes à énergie solaire pour la gestion de l’eau dans la CV horticole, afin d’éclairer les décisions et politiques dans le cadre de la transition énergétique et des solutions à promouvoir à grande échelle au Sénégal et en Guinée.