Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Que faisons-nous ? / Recherche / Transformation structurelle de l’agriculture / Plateforme d’emploi et d’employabilité des jeunes / Emploi et employabilité : Podor se dote d’une plateforme territoriale de (...)

Emploi et employabilité : Podor se dote d’une plateforme territoriale de soutien

Publié le 2 novembre 2021

Le 26 Octobre 2021, s’est tenue à la Bibliothèque municipale de Podor, la cérémonie de lancement de la plateforme territoriale de soutien à l’emploi/ employabilité des jeunes du département de Podor.

Deux activités étaient prévues à l’agenda :

  1. La réunion constitutive du comité de pilotage de la plateforme
  2. La cérémonie de lancement de la plateforme.

Auparavant le 25 Octobre, une réunion technique de cadrage a été tenue par le comité préparatoire (CDP et IPAR) suivie d’une visite de courtoisie chez le Préfet de Podor. Cette rencontre avec l’autorité administrative territoriale aura permis d’échanger sur les activités d’appui de IPAR sur le département (Revue conjointe de développement local, plateforme sur le foncier, système d’information territoriale…) et d’insister plus particulièrement, sur les enjeux de la mise en place de la plateforme territoriale de soutien à l’emploi jeunes. Les échanges ont porté particulièrement sur l’articulation avec les guichets uniques, le pôle emploi et la plateforme, le maillage géographique de tout le département depuis l’échelle village, la mobilité et la proximité du dispositif accompagnées d’une démarche d’ingénierie territoriale.

I. Réunion constitutive du comité de pilotage de la plateforme

Ouverte ce 26 Octobre 2021 à 11H par le Président du Conseil départemental, président du CP, la réunion a permis de présenter aux membres du comité les enjeux, les services, la gouvernance organisationnelle et le mode opératoire de la plateforme. Toutes les structures membres du CP ont pris part à cette réunion constitutive. Pour le Président, il ne s’agit pas d’un forum d’emploi des jeunes mais bien d’une réunion d’opérationnalisation de la plateforme dont le processus de formulation a été conduit par IPAR. Il s’agit bien de prendre en charge le défi de l’emploi dans un cadre structuré et suivi à travers un dispositif simple, accessible et fonctionnel.

Présentation de la plateforme par le Professeur Sambou Ndiaye

Après la présentation de la plateforme par IPAR, les échanges et discussions des membres du CP ont porté sur les points suivants :

• Développer une forte capacité des jeunes du département
• Prendre en compte tous les jeunes du département sans exclusive
• Aller vers du concret pour opérationnaliser la plateforme
• L’exigence de rationalisation des dispositifs et des initiatives
• L’importance d’impliquer les communes et de disposer de point focal à cette échelle
• Nécessité de dépolitiser la question de l’emploi au niveau des communes
• L’importance stratégique du système d’information territoriale
• Mettre l’accent sur la recherche de débouchés pour les petits produits locaux
• Les critères de choix des communes test (diversité des sites, opportunités présentes, disponibilité de terre) : Démet, Guédé village, Boki Dialloubé, Aéré Lao, Fanaye, Mboumba : l’importance de couvrir tout le département

• Les attentes envers la plateforme :
o Accès à l’information par les jeunes à travers une base de données sur la demande et l’offre d’emploi
o Promotion du secteur privé local en connectant le SPL et les demandeurs d’emploi
o L’accès au financement et surtout le suivi post financement
• Le risque de voir le potentiel du département être exploité par d’autres
• Intégrer toutes les catégories de jeunes, surtout ceux provenant des daaras et des jeunes migrants de retour
• Positionner certains jeunes champions en coach en vue d’incuber des jeunes débutant
• Valoriser les langues locales dans la formation des jeunes
• L’importance d’une communication interne entre parties prenantes de la plateforme
• Mieux articuler information- formation- coach et suivi
• Assurer un dispositif mobile de formation des jeunes pour couvrir l’échelle village
• L’importance d’assurer le suivi et l’accompagnement post financement des projets jeunes
• Articuler l’offre de formation à la demande du marché local : métiers de conducteurs, réparation engins et équipements, équipements pisciculture…
• En plus de l’enrôlement des jeunes, il existe d’autres volets de l’appui encore plus importants.
Revenant sur la synthèse des échanges, Mr BA Directeur Exécutif de l’IPAR relèvera le fait que la plupart des interventions ont plus cherché à confirmer voire consolider les propositions émises dans le document de formulation de la plateforme. Il insistera sur la nécessité d’aller à l’opérationnel à travers la mise en place d’une équipe technique légère afin d’assurer l’animation de la plateforme, la désignation des points focaux au niveau des communs tests, la tenue de réunion d’information de d’information par arrondissement, l’administration des répertoires demandeurs d’emploi par Commune.

Au-delà de l’enrôlement assuré par le pôle, d’autres volets d’appui sont attendus, ce qui ouvre la place à d’autres acteurs. Toutefois, la rationalisation des interventions appelle une mutualisation des dispositifs et des services entre le pôle emploi et la plateforme. Au- delà de sa position de facilitateur, IPAR s’engage à apporter une contribution technique, logistique et financière. IPAR mobilisera également son réseau de partenaires et cherchera à articuler son appui à la plateforme à d’autres initiatives telles la revue conjointe en développement local, le système d’information territoriale.

Clôturant la réunion du CP, le Président du CDP a rappelé les actes posés par le Conseil Départemental concernant les questions d’emploi jeunes : 25 millions Fcfa pour financer des projets de développement, tenue d’un forum avec 150 jeunes pour l’emploi jeunes, réalisation de 4 ateliers de formation, 50 millions comme contribution à la DER pour le co-financement de projets de jeunes…

Il insistera sur la nécessité de développer le PPP pour la valorisation des terres et de garantir un système d’évaluation des activités. Le CDP s’engage à mettre à disposition de la plateforme un siège dans ses futurs locaux et à mobiliser les ressources logistiques et humaines nécessaires à travers le budget 2022.

Cérémonie de lancement de la plateforme jeune de Podor

Démarrée à partir de 15H30, la cérémonie de lancement de la plateforme a été présidée par le Préfet de Podor. Au niveau des allocations, Mr Diop de l’ARD de Saint- Louis reviendra sur le déficit d’information et de dispositifs d’appui des jeunes chercheurs d’emploi et sur les initiatives prises par l’ARD dans ce sens. Pour lui, la plateforme a bien sa place au regard de ses services et de son ancrage institutionnel. Pour Mr. Willemin de Geneva Water Hub, sn organisme se déploie dans la diplomatie de l’eau avec son Projet territoires de l’eau réalisé en marge du FME. Plusieurs activités culturelles sont prévues avec les artistes du bassin du fleuve dont Baba Maal et : le forum de clôture est prévu sur Mboumba. Mr BA de IPAR insistera sur les défis de synergie, d’équité et d’appropriation locale car la question de l’emploi doit être une émanation locale articulée aux potentialités économiques territoriales. IPAR restera à côté des acteurs de Podor pour les accompagner dans toutes initiatives pertinentes de promotion d’emplois durables et décents au profit des jeunes. Quant au Président du CDP, il s’est réjoui de la tenue de la manifestation qui vient consacrer plusieurs années de mobilisation autour de la question d’emploi jeunes. Il remerciera les partenaires comme l’ARD et IPAR. Il réaffirmera la disponibilité du CDP à collaborer avec tout acteur susceptible de l’accompagner à mieux prendre en charge la question de l’emploi et l’employabilité des jeunes.

Déclarant officiellement installée la plateforme, le Préfet de Podor rappellera l’initiative de l’État d’installer des pôles emploi et entrepreneuriat à l’échelle des 46 départements du pays. Pour lui, grâce à la plateforme, Podor dispose d’un bassin d’emploi en lien avec les opportunités locales. C’est pourquoi, il engage le pôle emploi/ entrepreneuriat à travailler à la mise en synergie des deux dispositifs.

Prenant la parole au nom des jeunes du département, Mrs Hanne, Diallo et Diop manifesteront leur satisfaction au regard des services et du mode de gouvernance multi acteurs de la plateforme. Ainsi, les obstacles des jeunes, à savoir la politisation des initiatives publiques, la difficulté d’accéder à l’information, les lenteurs administratives ou encore l’inaccessibilité physique aux services d’appui sont en passe d’être résolus grâce à la plateforme.

Les jeunes agro-entrepreneurs ont manifesté leur disponibilité à incuber d’autres jeunes porteurs d’initiatives. Le retour des jeunes de Podor résidant sur Dakar s’impose au regard des vastes potentialités territoriales en agriculture, maraîchage, pastoralisme, en énergie…Les représentants des jeunes insisteront sur l’enjeu d’assurer une formation technique, organisationnelle et financière adaptée au profil des jeunes, d’assurer une bonne campagne de sensibilisation à l’échelle de toutes les communes et d’intégrer le suivi. Ils ont enfin félicité le Président du CDP pour ses initiatives en direction des jeunes.

Il reviendra enfin, au Préfet de clôturer l’atelier de lancement de la plateforme avec comme dernière activité la tenue d’un point de presse avec la presse locale et nationale.

En perspective…

Après la tenue de l’atelier de lancement qui a permis de valider le document de formulation de la plateforme, il importe de travailler à la mise en œuvre opérationnelle des recommandations du comité de pilotage. Pour ce faire, le respect des engagements pris, la mise en place d’un dispositif d’animation du processus de mise en place de la plateforme et enfin, l’élaboration consensuelle d’un scénario optimal de mise en synergie des dispositifs existants constituent les grandes priorités pour l’opérationnalisation de la plateforme de Podor.

Dans la presse

L’As Quotidien : Amoudou DIA, sur la plateforme emploi et employabilité des jeunes de Podor : ‘Elle vise à capter l’ensemble des besoins en termes d’emploi au niveau du département. Lire la suite

ndarinfo.com : Emploi et employabilité des Jeunes : Une nouvelle Plateforme suscite de l’espoir à Podor – vidéo

Galerie photos