Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Nouvelles de l’Ipar / Conférence Internationale sur le climat (Brésil)

Conférence Internationale sur le climat (Brésil)

2 juin 2014

Du 16 au 20 août 2010, sur invitation du Projet Négos GRN, l’IPAR a pris part à la deuxième Conférence Internationale sur le climat, la durabilité et le développement dans les régions semi-arides tenue à Fortaleza au Brésil.

La Conférence a réuni les participants de plus de 100 pays pour discuter du changement climatique et du développement durable dans les régions arides et semi-arides et a cherché à donner la priorité à ces questions en vue de la Conférence 2012 des Nations unies sur le développement durable (Rio 20 Sommet de la Terre), à Rio de Janeiro, au Brésil.

CIID 2010 a coïncidé avec le lancement de la Décennie des Nations Unies sur les déserts et la lutte contre la désertification.Le thème principal de la CIID 2010, "LE CLIMAT, LA DURABILITE ET LE DEVELOPPEMENT," a été divisé en quatre sous-thèmes :

  • information sur le climat,
  • le climat et le développement durable,
  • la gouvernance du climat, la représentation, les droits, l’équité et la justice,
  • les processus de politique climatique.

Ces thèmes ont été débattus dans quatre sessions plénières, plus de 70 tables rondes, avec aussi des présentations sous formes de posters ou outils multimédias.
Cheikh Oumar Ba, secrétaire exécutif de l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR), intervenant sur le thème « LA SECURITE ALIMENTAIRE, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES REGIONS SEMI-ARIDES » a souligné l’importance de l’agriculture pour la production alimentaire, la création d’emplois et l’accroissement de l’activité économique. Il a aussi souligné la nécessité de renforcer les investissements socio-économiques et l’accès aux marchés étrangers pour compenser la baisse de la production alimentaire.
Près de 1.700 participants ont pris part à la conférence, représentant des gouvernements, des agences des Nations Unies, des organisations intergouvernementales, des organisations non-gouvernementales (ONG), des universités, des entreprises industrielles, des groupes autochtones, jeunes et médias.L’IPAR y était représenté par Cheikh Oumar BA et Papa FAYE, respectivement secrétaire exécutif et assistant de recherche, dans le cadre du programme Negos-GRN.

La conférence a conclu ses travaux le 20 août en promulguant la Déclaration de Fortaleza, qui servira à rehausser le profil des problèmes auxquels font face les régions semi-arides au Sommet de Rio 20 et de la Terre au cours de son processus préparatoire.