Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Revue de presse / La BAD accord au Sénégal un prêt de 18 milliards de FCFA

La BAD accord au Sénégal un prêt de 18 milliards de FCFA

27 mai 2015

La Banque africaine de développement (BAD) a octroyé jeudi au gouvernement sénégalais, un prêt de plus de 18,104 milliards FCFA (plus de 36 millions de dollars) destiné à renforcer la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

La convention de financement s’inscrit dans le cadre des objectifs du Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS) et couvre plusieurs communautés au Sud et à l’Est du pays.
Les parties signataires de l’accord de prêt étaient représentées par Amadou Bâ, le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan et par Mamadou Lamine N’Dongo, représentant résident de la BAD au Sénégal.
D’après Mamadou N’Dongo, la maitrise de l’eau, l’amélioration de la production et de la productivité agricole et la sécurisation des moyens d’existence des populations vulnérables, sont autant de résultats attendus des projets financés par la BAD.
Le prêt de la BAD a précisé le ministre sénégalais des finances devrait aider le pays à « éradiquer aussi les crises nutritionnelles aigües et chroniques, en aidant les ménages vulnérables à accroître leurs revenus, à accéder aux infrastructures et aux services sociaux de base et à construire un patrimoine permettant de renforcer durablement leurs moyens d’existence ».
Cela consiste, entre autres, en l’extension de petits systèmes d’irrigation, la construction de plus de 10 ouvrages diversifiés, sans oublier la récupération de 500 hectares de terres salées. Le projet financé s’étendra sur 5 ans, c’est-à-dire de mars 2015 à juin 2020.
Rappelons que l’an dernier, les autorités sénégalaises ont exprimé leur volonté à lutter contre l’insécurité alimentaire en adhérant au mécanisme d’assurance contre la sécheresse initié par African Risk Capacity (ARC), l’agence spécialisée de l’Union Africaine œuvrant pour la réduction des impacts des sécheresses sur les populations du continent.
L’accord de prêt accordé par la BAD a été signé en marge de la revue annuelle conjointe de la coopération BAD-Sénégal, tenue le même jour. Cette habituelle rencontre a pour objectif d’assurer une large concertation entre les différents acteurs sur la mise en œuvre de la coopération entre le Sénégal et le groupe bancaire africain.