Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / L’IPAR dans la presse / Les activités du projet régional PRAPS déclinées au Sénégal

Les activités du projet régional PRAPS déclinées au Sénégal

8 mai 2015

Les activités au Sénégal du Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS), une initiative de six pays sahélien (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad) appuyé financièrement par la Banque mondiale, ont été déclinées vendredi à Dakar.
‘’Ce projet interviendra dans six régions du pays, soit 30% du territoire national », a expliqué le Docteur vétérinaire Ibrahima Niang, le représentant au Sénégal du PRAPS.

Il intervenait lors de la 7ème édition de ‘’Fenêtre sur l’agriculture », un séminaire-débats organisé par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR).

Le projet concernera 230.000 pasteurs sénégalais et, selon M. Niang, il y a plusieurs composantes relatives notamment à l’amélioration de la gestion des ressources naturelles et des crises pastorales.
‘’Le volet amélioration de la santé animale comportera entre autres l’implantation de cliniques vétérinaires », a indiqué M. Niang.

Selon lui, la Banque mondiale a mis sur la table 125 milliards FCFA au bénéfice des six Etats sahéliens. Sur ce montant, le Sénégal bénéficiera d’un financement de 19 milliards FCFA.

Le projet PRAPS qui se déroulera sur la période 2015-2020, sera coordonné par le Comité inter Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS).

Source : http://fr.starafrica.com/actualites/les-activites-du-projet-regional-praps-declinees-au-senegal.html