Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / L’IPAR dans la presse / www.sudonline.sn/ ODD au Sénégal : Une partie des indicateurs sera renseignée (...)

www.sudonline.sn/ ODD au Sénégal : Une partie des indicateurs sera renseignée en Aout prochain

La gestion et l’analyse des données sont importantes dans l’évaluation des objectifs de développement durables (ODD). C’est dans cette perspective que le Sénégal va renseigner au mois d’août prochain une partie des indicateurs. L’annonce est faite hier, vendredi 29 juillet à Dakar, par Aboubacar Sedikh Bèye, Directeur général de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), qui s’exprimait à l’occasion de l’atelier de validation de l’étude sur l’évaluation des capacités de suivi des ODD organisé par l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR), en collaboration avec le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD).

2 août 2016

JPEG - 27.1 ko
M. Sadikh de ANSD

Le Sénégal va bientôt renseigner une partie des indicateurs des ODD. C’est prévu au mois d’août prochain. Du moins, c’est ce qu’a révélé hier, vendredi 29 juillet à Dakar, Aboubacar Sedikh Bèye, Directeur général de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Il s’exprimait en marge de l’atelier de validation de l’étude sur l’évaluation des capacités de suivi des ODD organisé par l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR), en collaboration avec le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD).

« Au mois d’août prochain, le Sénégal va renseigner une partie des indicateurs pour lesquels nous sommes déjà confortables. Une chose extraordinaire qui se passe au Sénégal, c’est que nous avons intégré les ODD dans le cadre du PSE pour ne pas disperser nos efforts », a déclaré M. Bèye en substance. Auparavant, il a expliqué que les ODD constituent « un cadre de suivi des politiques publiques qui est extrêmement important ». Estimant que c’est un agenda mondial qui n’engage pas que le Sénégal, il a rappelé que « les Nations-Unies ont décidé avec 193 pays dans le monde de s’entendre sur 231 indicateurs qui sont regroupés dans 17 objectifs et 169 cibles ».

La prise en charge de la pauvreté, et le respect de l’environnement, etc. font partie des indicateurs qui devront permettre au monde de mieux vivre. « C’est un effort mondial pour éradiquer la pauvreté, faire la promotion de l’économie inclusive pour que les citoyens du monde vivent mieux, dans la paix et la sécurité. Cet atelier financé par le PNUD est exécuté par l’IPAR qui a effectué une évaluation du système statistique national, du système de suivi des ODD et qui a donné des recommandations que nous partageons », a signalé le directeur de l’ANSD.

Pour sa part, le représentant pays du PNUD au Sénégal a signalé que son institution s’engage à appuyer le processus de suivi des ODD au Sénégal. Un rapport est présenté par Souadou Djimbira de l’IPAR, faisant le diagnostic des différents aspects relatifs aux capacités de suivi des ODD au Sénégal, mais proposant également des recommandations.

Source : www.sudonline.sn / Chérif Faye