Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Nos publications / Articles scientifiques / Le chômage des jeunes, une force de déstabilisation potentielle au (...)

Le chômage des jeunes, une force de déstabilisation potentielle au Sénégal.

Le chômage des jeunes devient de plus en plus une menace pour la stabilité et la paix en Afrique sub-saharienne.

En effet, la bonne croissance économique observée récemment dans de nombreux pays africains n’a pas eu d’impact sur le développement des opportunités d’emploi pour les jeunes générations. En fin Janvier 2014, le Centre Canadien de recherches pour le développement international (CRDI) et l’initiative Think Tank IPAR, basée à Dakar, ont invité plus de 100 décideurs, chercheurs, ONG et représentants d’organisations de jeunesse à participer à une conférence internationale intitulée « Mettre les jeunes au travail en Afrique subsaharienne » pour réfléchir et partager leurs expériences sur les options possibles pour une solution durable au problème du chômage des jeunes.
Cette conférence a été organisée en partenariat avec la Commission de l’UEMOA, la Banque Africaine de Développement, le Partenariat pour les Politiques Économiques (PEP) et l’OCDE. Il est évident que la question du chômage des jeunes est partout d’actualité, même si l’Afrique est un continent très diversifié.
Cet article analysera le cas du Sénégal pour mieux comprendre comment ce problème peut affecter la stabilité d’un pays. 

=======
Dr Ibrahima HATHIE, Directeur de Recherche à l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR) au Sénégal, partenaire de Southern Voices Network (Réseau Voix du Sud).